L’équipe de PADCO a conservé son titre de champion de Maurice dans la Super Cup de Volley-Ball, compétition phare du calendrier de la Fédération mauricienne des Sports Corporatifs (FMSC). Sacrée la saison passée, la formation de construction et génie civil était annoncée comme le grand favori à sa propre succession et elle a été exacte au rendez-vous en terminant sur la plus haute marche du podium devant La Sentinelle, Cargo Handling Corporation (CHC), Médine, Grays (Terra), Phoenix Beverages Ltd (PBL), Municipalité de Curepipe et United Basalt Products (UBP). Autant dire que l’équipe sacrée s’est fait peur car après avoir pris la mesure de PBL 3-0 (25-11, 25-9, 25-12) et Grays (Terra) 3-0 (25-15, 25-15, 25-18), PADCO a courbé l’échine contre la Cargo Handling Corporation, 3 manches à 1. Après avoir enlevé le premier set, 25-20, les favoris sont complètement passés à côté, peut-être par excès de confiance, perdant les trois manches suivantes, 21-25, 23-25 et 21-25.
Mais le champion a rectifié le tir lundi dernier au gymnase Pandit Sahadéo (Vacoas), conservant dans la foulée son titre de champion en prenant la mesure de Medine en trois sets, 25-17, 25-15 et 25-16. L’entreprise de Riche-Terre aura été au dessus du lot, n’enregistrant qu’une seule défaite. La Sentinelle termine bon deuxième grâce à son succès aux dépens de Grays, 3-0 (25-12, 25-14 et 25-14). Cargo Handling a, pour sa part, signé deux succès de suite, la première contre la Municipalité de Curepipe lundi en trois sets, (25-11, 25-14 et 24-9) et la deuxième contre UBP mercredi en quatre manches (23-25, 25-10, 25-20 et 25-15). Suffisant pour que la compagnie portière monte sur la troisième marche du podium.
À noter qu’UBP est relégué et évoluera dans la Premier League la saison prochaine. Un match couperet était au programme hier (12h30) à Vacoas opposant la Municipalité de Curepipe (avant dernier de la Super Cup) à Airports of Mauritius (runner-up de la Premier League), comptant pour les barrages (promotion/relégation). C’est cette dernière formation qui accédera à l’élite car l’équipe de la Ville Lumière ne s’est pas présentée. « La municipalité de Curepipe voulait renvoyer le match à une date ultérieure mais nous ne pouvions accepter cette demande. C’est donc AML qui l’a emporté par walk-over et qui évoluera en Super Cup la prochaine saison. L’équipe de la Ville Lumière est rétrogradé en Premier League », a indiqué le secrétaire administratif de la FMSC, Georges Appadoo.
À titre d’information, lors de la saison précédente, c’était AML qui ne s’était pas présenté et la Municipalité de Curepipe qui avait été promue. Retour d’ascenseur donc.