Les trois finales des tournois de volley-ball organisés par la Fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC) ont été marquées par des protestations sur les différentes feuilles de matches. Le comité directeur de la FMSC devrait se réunir la semaine prochaine afin de statuer sur les différents cas. Ces finales, disputées vendredi et samedi derniers au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, ont été remportées par PAD & Co (Super Cup masculine et Premier League féminine) et Eclosia Group (Premier League masculine).
Dans le cadre de la Super Cup, la formation de la Cargo Handling Corporation, par l’entremise de son capitaine, a protesté contre la présence d’Heidy Bauda au sein de PAD & Co. Il est à noter qu’une équipe peut faire appel à des éléments féminins. Même scénario pour la Premier League féminine, où la présence d’Heidy Bauda est cette fois contestée par la capitaine de la Mauritius Commercial Bank. Dans ce cas, la protestation concerne également Ketty Marimoutou. Du côté de la Premier League masculine, l’équipe de Mauritius Duty Free Paradise a protesté contre la participation de Steward Joseph. Avec l’entrée en jeu de ce dernier lors de la deuxième manche, Eclosia, qui avait concédé la première manche, devait renverser la tendance.
En attendant le verdict des membres du comité directeur, PAD & Co. a maintenu son hégémonie dans les deux compétitions. En masculin, la bande à Melchior Miniopoo, qui était condamnée à s’imposer à l’issue de sa défaite face à La Sentinelle, a fait la différence en quatre sets (23-25, 25-18, 25-8 et 27-25. La Cargo Handling Corporation, qui pouvait être sacrée en cas de tie-break, devra donc se contenter de cette place de dauphin. En féminin, la MCB, malgré la présence de Vanessa Chellumben et d’Estelle Chan-Sophie, n’a de nouveau pu forcer la décision en sa faveur. PAD & Co. s’est de nouveau montré à la hauteur en s’imposant sur le score de 25-20 et 25-16.
Pour ce qui est de la Premier League masculine, Eclosia Group a acquis son visa pour évoluer dans la Super Cup la saison prochaine en venant à bout de Mauritius Duty Free Paradise au tie-break (23-25, 25-22 et 15-8). Cette dernière formation jouera un match de barrage face à la MCB, tandis que Local Authorities a été relégué.