L’Assemblée générale élective de la Fédération mauricienne de Tir à l’Arc (FMTA) qui devait se tenir hier au collège St Andrew’s à Rose-Hill, n’a finalement pas eu lieu. Raison: les statuts de la FMTA ne sont pas conformes au Sports Act. A la place, c’est une réunion d’explication entre les représentants des clubs affiliés et le secrétaire-général du Comité Olympique Mauricien (COM), Vivian Gungaram, qui a eu lieu. Ce dernier leur a notamment fait remarquer que la constitution de la FMTA n’était pas en accord avec le Sports Act. Les membres des clubs se sont dits prêts à travailler de concert pour rédiger une nouvelle constitution.
«Les membres des clubs devaient tenir leur AG élective pour mettre en place un nouveau comité directeur mais il se trouve que la constitution de la FMTA n’est pas en règle avec le Sports Act. Il faut, de ce fait, une nouvelle constitution. Tous ceux présents aujourd’hui (ndlr : hier) sont d’accord sur le fait qu’il faut s’atteler à la tâche de tout mettre en règle avant d’enclencher le processus pour les élections. La convocation pour l’AG élective qui devait se tenir aujourd’hui (hier) n’a pas été faite conformément aux règlements», explique Vivian Gungaram.
Celui-ci soumettra un rapport sur la situation au ministère de la Jeunesse et des Sports et au COM et aura une nouvelle rencontre avec les membres des clubs affiliés à la FMTA au courant de cette semaine. Le président sortant de la FMTA, Satyan Sumessur, rencontrera également le secrétaire général du COM pour lui remettre les documents officiels relatifs à la fédération durant les jours à venir.
De ce fait que n’est pas de sitôt que le nouveau comité directeur sera mis en place à la FMTA et on se demande aujourd’hui comment cette fédération a pu fonctionner sans que les autorités ne se rendent pas compte de la situation !