Ismaël Nazir du Front Libération National (FLN) a tenu cet après-midi une conférence de presse commenter les derniers rebondissements de l’actualité. Le leader du parti a longuement commenté l’affaire de la Platinum Card. Pour Ismaël Nazir, il n’y a aucun doute que « l’émotion inn emporte sur la raison » pour une partie de la presse qui « dans une crise d’hystérie » a voulu flageller la Présidente de la République sans raison apparente.

Selon Ismaël Nazir, nous vivons en ce moment les pires moments de l’histoire « li kouma enn tempet dan enn ver delo ». « L’histoire montée en épingle d’une partie de la presse » a selon le leader du FNL poussé le bouchon trop loin. En de poursuivre que le gouvernement « comble du ridicule a voulu faire croire que la population derrière zot ».

S’agissant des politiciens, Ismael Nazir soutient qui « zot p faire enn chasse aux sorcières » alors que la Présidente a affirmé qu’elle avait la conscience claire. Ce dernier a soutenu que le gouvernement a bafoué les lois en s’attaquant à la Chef d’État et d’affirmer que « zot p servi la présidente comme un cheval de Troie pour atteindre Ivan Collendavelloo »