Le ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun a révélé hier, lors de l’inauguration de la foire agricole de Pamplemousses, que le pays dépense près de Rs 1 milliard annuellement dans l’importation de certains légumes, dont la pomme de terre, l’oignon, l’ail ou encore des produits agricoles transformés. « Nous devons optimiser nos terres et produire davantage sur le plan local afin de dépendre de moins en moins de l’étranger », a-t-il déclaré. Cependant, a fait ressortir le ministre, « l’île est petite et les terres, limitées ».
 Citant des chiffres officiels, Mahen Seeruttun a indiqué que Maurice est autosuffisante à hauteur de 40% en oignons, où elle ne produit que 7 000 des 17000 tonnes dont elle a besoin annuellement, au coût de Rs 200 M. Concernant l’ail, l’importation coûte Rs  75 M, tandis que celle de la pomme de terre revient à Rs 60 M, les légumes divers à Rs 421 M et les légumes en conserve, Rs 270 M. « Nous devons réfléchir sur ces chiffres et trouver les moyens pour produire davantage de légumes et de fruits », a-t-il fait ressortir.
Le ministre a ajouté que le problème se corse davantage avec le vieillissement affectant la communauté des planteurs. Mais, a-t-il vite précisé, « il y a beaucoup de chômeurs qui possèdent des diplômes en agriculture et qui peuvent être intéressés par la transformation de produits agricoles ». Mahen Seeruttun a également parlé de l’agriculture biologique, qui consiste à utiliser de moins en moins de pesticides et d’autres produits chimiques dans la production agricole. « Nous voulons augmenter la production de légumes bio à 50% de notre consommation nationale d’ici cinq ans », a-t-il dit.
Pour sa part, le ministre de l’Intégration sociale Prithviraj Roopun a dit vouloir encourager le jardinage communautaire « car les terres sont limitées à cause du phénomène d’urbanisation » qui affecte le pays. « Nous devons pouvoir nous préparer à faire face à l’insécurité alimentaire », a-t-il affirmé.
Environ 125 exposants participent à cette foire agricole, qui est organisée dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’Alimentation. Elle sera ouverte au public samedi et dimanche de 10 à 17 h. L’entrée est gratuite. Le week-end prochain, c’est le village de Bois-des-Amourettes qui accueillera cette foire agricole.