Le flou et l'inquiétude persistent du côté des ex-marchands ambulants

Des 550 marchands ambulants de la rue Decaen, 35 seront placés à l’angle des rues Lord Kitchener et Engineer tandis que 35 autres seront localisés à l’ancienne foire Monroe, 120 au Ruisseau du Pouce et 350 à la Place Immigration. C’est ce qui ressort d’une réunion présidée par le lord-maire Daniel Laurent avec la Street Vendor’s Association ce lundi. Toutefois, aucune date pour l’évacuation des marchands de la foire Decaen n’a été avancée.

« J’ai reçu un appel du lord-maire dans la matinée d’hier, qui nous a invités à une réunion au siège de la municipalité dans l’après-midi. Il voulait éclaircir les doutes au sujet de l’évacuation de la foire Decaen. Il nous a informés que les travaux avaient été perturbés mais qu’ils devront reprendre leurs cours rapidement », explique Hydar Ryman, président de l’association. Quatre sites, et non trois, ont été identifiés pour reloger les marchands ambulants de la rue Decaen pour les deux prochaines années.

Selon nos informations, 35 marchands ambulants seront relogés sur un terrain à l’angle des rues Lord Kitchener et rue Engineer, 35 autres seront relocalisés à l’ancienne foire Monroe, 120 au Ruisseau du Pouce, en face de l’ancien supermarché Shoprite, et 350 à la Place Immigration. « Le lord-maire nous a rassurés que les travaux pour aménager les quatre endroits débuteront incessamment. Dès les structures prêtes, un exercice de tirage au sort sera effectué pour déterminer qui ira où. Il nous a aussi fait comprendre qu’aussi longtemps que les travaux ne seront pas terminés, les 550 marchands ambulants pourront continuer à opérer rue Decaen », fait-il ressortir.

Par ailleurs, il nous revient qu’aucune date n’a été avancée pour évacuer la rue Decaen. « Le lord-maire explique qu’il suivra de près l’évolution des travaux sur les quatre sites de relogement. Après un constat, il annoncera la date d’évacuation. Il a aussi souligné que les marchands ambulants seront avertis deux semaines à l’avance », indique Hydar Ryman. Nous apprenons aussi que les travaux d’aménagement sur les quatre sites sont assurés par des employés de la mairie. « C’est la municipalité qui finance le projet et elle a choisi de ne pas offrir le contrat à un entrepreneur. Les travaux seront effectués par des ouvriers de la municipalité », avance Hydar Ryman.