La sortie du nouvel opus intitulé Fallen Angels et les 75 ans de l’auteur-compositeur américain nous ont donné envie de parler de Bob Dylan. Cette légende du folk ne se résume pas à Knocking on Heaven’s Door. Porté par la puissance évocatrice de ses textes, Dylan est la voix d’une génération excédée par les injustices et le conservatisme.
Depuis le début des années 1960, Bob Dylan marque la musique de son empreinte. Il est aujourd’hui l’un des totems de la contre-culture américaine. Il a eu 75 ans le 24 mai 2016. Sur l’album de reprise (Fallen Angels), il interprète des standards américains popularisés par Frank Sinatra, avec un dépouillement typiquement “dylanien” et une palette plus diversifiée – jazz, blues, country. Dylan est un éternel chanteur atypique capable d’une émotion sentie.
Il remet ça avec ce 37e album studio. La légende du folk débute avec Young At Heart, chanson-titre du film tourné par Sinatra. Dylan y met beaucoup plus de nuances : la chanson semble ici davantage à celle d’un cow-boy solitaire plongé dans ses réflexions sur un air de steel guitar, la guitare de la musique country. L’ambiance sombre, voire vaporeuse, de Fallen Angels est plus perceptible encore sur Melancholy Mood, l’un des titres les plus tourmentés.