Les vieilles boutiques de quartier ont connu une période faste par le passé. La majorité des Mauriciens y allaient faire leurs “commissions”, souvent à crédit. De nos jours, tout a changé. Les grandes surfaces poussent comme des champignons, une concurrence qui a obligé nombre de propriétaires à fermer boutique. Quelques-uns de ces commerces ont cependant survécu, luttant tant bien que mal contre la concurrence des supermarchés.
Il y a quelques décennies, chaque quartier avait sa ou ses vieilles boutiques où chaque habitant allait s’approvisionner. Avec l’arrivée des supermarchés, de plus en plus nombreux et de plus en plus grands, le contexte a drastiquement changé. De nos jours, elles sont de plus en plus rares. À Rivière-du-Rempart, Nicholas Lee Sin Cheong opère toujours la National Store qui a plus de 50 ans d’existence. À Mon-Choisy, Max Lo Chung Hin a repris il y a 20 ans le Mon-Choisy Store qui a plus de 50 ans d’existence également. À Curepipe, Mme Li Fung Lan tient la boutique Cardinal depuis 43 ans. À Grand-Baie, Patrick Chin Ming Leung a récemment rouvert la boutique familiale, Ah Koon Store, après quelques années de fermeture. Mais la plupart des propriétaires de boutiques d’antan n’ont eu d’autre choix que de mettre la clé sous le paillasson.