Kilroy, Seven Oceans, Carson City, Sir Earl Grey, Hard Day’s Night et Political Power sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Kilroy effectuait sa rentrée sur le kilomètre, qui était visiblement trop court pour ses réelles aptitudes. Il avait dû être sollicité afin de demeurer au sein du peloton. Seven Oceans était bien placé dans le parcours. Il avait accéléré à l’extérieur, mais avait beaucoup versé à l’intérieur en ligne droite, ce qui a fait qu’il avait parcouru plus de terrain que prévu pour échouer à une tête du vainqueur. Parti prudemment, Carson City avait suivi tranquillement à  l’arrière-garde côté corde. Il s’était retrouvé derrière un rideau de chevaux dans la dernière courbe et avait choisi de passer sur sa droite, mais il avait dû être repris sur plusieurs foulées à environ 200m du but lorsque le passage se referma devant lui. Il avait été redirigé à l’extérieur et s’était quelque peu rapproché, mais le but était arrivé trop tôt pour lui. Sir Earl Grey donnait l’impression de pouvoir l’emporter, mais il avait été incapable de maintenir le même rythme dans les 100 derniers mètres. Il se peut que le fait d’avoir couru avec le nez au vent ait joué contre lui. La selle de Hard Day’s Night s’était déplacée lorsqu’il avait été mis sous pression en tentant de surmonter le handicap de sa ligne extérieure. Il avait versé à l’intérieur et lorsqu’il avait été redressé, il commença à sautiller. Il avait perdu plusieurs longueurs, mais était parvenu à recoller au peloton. Il avait toutefois été gêné à 200m de l’arrivée suite à la chute d’un adversaire. Sans ces inconvénients, il aurait certainement pu faire l’arrivée. Political Power a raté sa mise en action après avoir donné un coup de pied dans sa stalle. De ce fait, il s’était retrouvé plus en retrait que prévu et a eu beaucoup de terrain à refaire. Il avait réalisé les meilleurs 600 derniers mètres pour se retrouver à un peu plus de 2L du vainqueur.