Dust In The Wind,  Shahruhk, Southern Taste, Mozart’s Giovanni, et Wonder Kid sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Dust In The Wind s’était contenté d’un parcours tranquille dans la partie initiale avant d’accélérer de belle manière sur une distance qui était un peu courte pour ses aptitudes.  Shahruhk s’était montré quelque peu ardent durant le parcours. Toujours septième dans la dernière courbe, il avait eu des difficultés à trouver le passage entre Istiqraar et Racketeer Blues et lorsqu’il put se dégager, il s’était vivement rapproché pour s’extirper du peloton sans toutefois pouvoir inquiéter le vainqueur. Pour son baptême du feu, Southern Taste avait suivi tranquillement parmi les derniers et avait attendu l’entame de la ligne droite finale pour se mettre en évidence. Il n’avait pas eu toutes aises, mais s’était quelque peu rapproché sur le tard pour gagner quelques rangs. Mozart’s Giovanni n’avait visiblement pas encore atteint son meilleur niveau, mais il avait retrouvé son dernier poids de forme. Malgré le manque de rythme, il avait conclu honorablement pour compléter le quarté.  Wonder Kid n’était pas fin prêt pour sa rentrée. Evoluant en one off au milieu du peloton, il avait été contraint d’amorcer son attaque encore plus en épaisseur à 400 mètres de l’arrivée et ne s’était pas montré assez percutant pour disputer l’arrivée.