Wind Glider, Supersonic Sam, Kalinago, Skippyjon Jones, Dunraven et Rebel’s Game sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Sa mauvaise ligne et le fait qu’il était aligné sur le sprint avaient contraint le cavalier de Wind Glider de le retenir au départ afin de le placer à l’arrière-garde. Bien que desservi par le manque de rythme, il avait conclu honorablement pour s’offrir le dernier accessit. Supersonic Sam s’était élancé prudemment et avait été repris pour suivre en queue du peloton. Il avait dû attendre la fin des false rails pour amorcer son attaque, mais le but était arrivé trop tôt pour lui. Kalinago n’avait pas encore atteint sa forme optimale malgré sa belle robe. Face à plus rapides au départ, il avait été condamné à suivre en one off. Il avait versé à l’intérieur dans la ligne droite finale où il avait marqué le pas. Parti lentement, Skippyjon Jones avait tenté de s’amener à l’extérieur de François Bernardus dans la dernière courbe, mais avait dû être repris vu que la monture de Holland était dirigée à l’extérieur afin de contourner Emerald Approach. Il avait ainsi perdu son momentum, mais s’était quelque peu rapproché sur la fin pour gagner quelques rangs.  Dunraven s’était placé à l’arrière-garde et avait essayé de refaire son retard dans l’emballage final. Il devait toutefois avoir des difficultés à trouver le passage idéal et n’avait pu se rapprocher que tardivement pour terminer à moins d’une longueur et demie du vainqueur. Rebel’s Game s’était vite placé non loin des meneurs, mais ne s’était pas appliqué lorsque son cavalier l’avait sollicité à 600 mètres de l’arrivée et s’était montré green selon son cavalier.