A l’occasion du lancement officiel du Human Resource Management Information System Project mercredi dernier au Domaine les Pailles, le ministre de la Fonction publique et des Réformes de l’administration publique, Sutyadeo Moutia, a annoncé la tenue du Forum of Commonwealth Heads of African Public Service en juillet, sous le thème « e-Government for Inclusive and Sustainable Development ».
« Cette année, plus précisément en juillet, nous aurons le privilège d’accueillir le 11th Forum of Commonwealth Heads of African Public Service », a annoncé mercredi le ministre de la Fonction publique et des Réformes de l’administration publique, Sutyadeo Moutia, devant une centaine de hauts fonctionnaires et responsables des ressources humaines des ministères et autres départements du gouvernement. « Je suis heureux de vous annoncer que Maurice a été choisie pour accueillir cet événement grâce à la haute importance que nous donnons aux pratiques du e-gouvernement », a ajouté le ministre.
Selon Sutyadeo Moutia, la tenue à Maurice de ce 11e sommet des responsables de la fonction publique des pays du Commonwealth nous donnera l’occasion de montrer nos réalisations en matière de e-gouvernment. « Nous aurons également l’opportunité d’apprendre de l’expérience des autres fonctions publiques du Commonwealth », a-t-il ajouté.
Le Forum of Commonwealth Heads of African Public Service, dont la 11e édition aura lieu à Maurice en juillet prochain, est un événement annuel qui réunit les hauts responsables de la fonction publique des pays d’Afrique membres du Commonwealth dans un esprit de dialogue et de partage, et ce afin d’échanger les meilleures pratiques sur les questions contemporaines touchant à la gestion et au service au public. Ce 11e Forum aura pour thème « e-Government for Inclusive and Sustainable Development ».
Selon les renseignements disponibles, les conclusions de cette rencontre serviront de guide aux pays membres du Commonwealth pour renforcer le développement durable des fonctions publiques à travers l’utilisation de la technologie informatique. Une quarantaine de hauts cadres, comprenant une vingtaine de chefs de la fonction publique, participeront à ce Forum.
Selon Sutyadeo Moutia, de nombreuses entreprises du privé utilisent déjà la technologie informatique dans le domaine de la gestion des ressources humaines. « L’introduction du Human Resource Management Information System (HRMIS – voir encadré) constitue une révolution digitale dans la fonction publique à Maurice. Cela va changer radicalement les pratiques de la gestion des ressources humaines de nos 55 000 fonctionnaires et nécessitera un bouleversement complet des “rules and regulations” qui gouvernent la gestion des ressources humaines et des opérations financières de la fonction publique », a-t-il prévenu.
Le ministre a situé l’introduction du HRMIS dans le cadre des réformes dans la fonction publique à Maurice. Parmi ces réformes, il a notamment cité l’introduction du “Programme Based Budgeting”, du “Performance Management System”, du “Work Environment Enchancement Programme”, de la certification ISO des ministères et autres départements du gouvernement, de la construction d’une Civil Service House, de l’institution du Public Service Excellence Award et du Civil Service College, de l’amélioration des processus des Schemes of Service et des Counter Services.
« Cette année, nous allons nous concentrer sur trois choses : le HRMIS, la mise en service du Civil Service College et l’E-Gouvernment, tous les trois visant à améliorer le service. De même, nous espérons faire bouger le ministère de la Fonction publique dans un nouveau bâtiment cette année », a  encore annoncé Sutyadeo Moutia.
Le Senior Chief Executive du ministre de la Fonction publique, Sateeaved Seebaluck, le Dr Alain Ozan, vice-président d’Oracle System Ltd, et Khem Mohee, directeur général de la State Informatics Ltd, ont également pris la parole.