Intervenant ce matin à l’InterContinental Hotel & Resorts, Balaclava, à l’ouverture d’un atelier sur le thème « Leadership and Strategic Thinking », organisé par le Civil Service College à l’intention de 36 hauts fonctionnaires, le ministre de la Fonction publique, Alain Wong, a fait un vibrant plaidoyer pour la réflexion stratégique. Il a affirmé que le gouvernement lui-même a adopté un processus de planification stratégique.
« Cet atelier est très pertinent pour la société d’aujourd’hui, où des gens qui sont motivés, qui peuvent mener et inspirer leurs équipes à atteindre les objectifs de leurs organisations, ressentent ce besoin d’adopter les principes de la réflexion stratégique (voir encadré) », a déclaré le ministre Alain Wong, devant un parterre composé de Chantell Ilbury, stratégiste indépendante des scénarios, facilitatrice et personne-ressource de cet atelier, du Senior Chief Executive au ministère de la Fonction publique, Premhans Jhugroo, et de hauts fonctionnaires, entre autres.
« La réflexion stratégique implique la prise d’une série de décisions concernant les mesures que compte mettre en oeuvre un leader pour être davantage gagnant », a expliqué le ministre.
Alain Wong a affirmé que le gouvernement est lui-même engagé dans un processus de planification stratégique. « Au niveau du gouvernement, nous sommes engagés dans un processus de planification stratégique, et nous avons élaboré un document qui est, par essence, un guide pour les actions à venir », a-t-il soutenu.
« Nous devons faire de la réflexion stratégique un processus continu tout au long de l’année. La réflexion stratégique aide également nos décideurs à éviter des erreurs coûteuses. Au coeur de la réflexion stratégique, il y a cette capacité à anticiper des changements majeurs dans les services que nous offrons et à identifier les opportunités émergentes », poursuit l’intervenant. « Dans un environnement dynamique où les leaders doivent constamment faire face à des défis, ils doivent être autonomisés et leurs aptitudes de leadership doivent être améliorées », a-t-il plaidé, comme pour justifier la tenue de cet atelier. « Dois-je ici me répéter que le leadership n’est pas une destination, mais un voyage durant lequel nous devons être prêts à nous auto-évaluer, nous questionner et trouver de nouveaux moyens innovants pour être meilleurs ».
Dans son discours de circonstance, le président du Civil Service College Mauritius (CSCM), le Pr Roland Dubois, a exprimé sa joie d’avoir réussi à organiser un atelier sur l’élaboration de scénarios et sur la réflexion stratégique. « L’élaboration des scénarios et ses outils vous aideront dans votre réflexion stratégique », a-t-il expliqué aux participants.
Le président du CSCM a par ailleurs exhorté les hauts fonctionnaires à « promouvoir » la formation continue parmi les subordonnés pour améliorer la qualité du service et la productivité. « Nous avons, vous et moi, la responsabilité de nous assurer que tout le monde dans la fonction publique soit convenablement équipé avec les compétences nécessaires pour offrir un service qui dépasse les espérances dans la mesure du possible ».
Le Pr Dubois a également annoncé un nouveau projet où un groupe de consultants indépendants va concevoir et offrir un programme de développement en leadership, qui contribuera à la transformation des ressources humaines de la fonction publique de Maurice en ligne avec l’Economic Vision 2030. « Je suis confiant qu’avec Chantell Ilbury vous allez aujourd’hui quitter cet atelier, équipés de nouveaux outils qui vont vous aider dans votre réflexion stratégique et dans le processus de prise de décisions », a-t-il conclu.
Durant cet atelier d’un jour, les participants auront abordé les matières suivantes : le développement des scénarios, l’élaboration de dialogue stratégique, le SWOT et l’Option Analysis ainsi que la « Meaning of Winning », entre autres.