Intervenant vendredi au Maritim Hotel à Balaclava à la clôture d’une formation pour les Assistant Secretaries, le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives a profité de l’occasion pour exhorter les hauts fonctionnaires à l’intégrité professionnelle et aux normes éthiques les plus élevées. Sutyadeo Moutia a évoqué la nécessité d’améliorer la qualité du travail dans le contexte des réformes de la Fonction publique.
« Le gouvernement s’attend à ce que vous puissiez accomplir votre travail dans la plus haute intégrité et que vous appliquiez les normes éthiques les plus élevées », a lancé Sutyadeo Moutia en présence, entre autres, du Senior Chief Executive de son ministère, Sateeaved Seebaluck, de son Permanent Secretary par intérim, Iona Mélanie Oree, du président de l’Association of Public Administrators, Jaganathan Rangan, et d’une trentaine d’Assistant Secretaries (AS) nouvellement promus.
« Vous n’êtes pas sans savoir que ce n’est pas plaisant pour n’importe quel gouvernement d’essuyer des manquements soulignés par le Directeur de l’Audit dans son rapport annuel alors que nous avons une palette de fonctionnaires qualifiés et payés des fonds publics pour s’assurer justement que les ministères et départements soient gérés sainement », a précisé le ministre.
Selon Sutyadeo Moutia, le ministère de la Fonction publique et des Réformes administratives « est très sensible à la bonne gouvernance et aux questions éthiques ». Il a ajouté que la formation à l’intention des AS a été montée en consultation avec le bureau du Secretary to Cabinet and Head of the Civil Service afin de leur offrir les connaissances et aptitudes de base pour commencer leur carrière administrative.
« La Human Resource Development Division de mon ministère vous donnera d’autres occasions de formation et des programmes de remise à niveau car nous disposerons de telles possibilités accrues avec la prochaine entrée en opération du Civil Service College », a annoncé le ministre. « Vous êtes certainement d’accord que vous continuerez à apprendre et à permettre à vos ministères de bénéficier de vos nouvelles connaissances dans l’intérêt même de la Fonction publique. »
Sutyadeo Moutia a affirmé que les nouveaux AS auront de nouveaux défis à relever. « Vous aurez un rôle beaucoup plus stratégique et décisionnel. Vous serez désormais impliqué dans l’élaboration des politiques », a précisé le ministre. « On s’attend donc à ce que vous ayez les aptitudes nécessaires qui détermineront votre efficacité à être des leaders », s’est-il enthousiasmé.
Évoquant le « Business Writing and Presentation Skills » que les nouveaux AS ont appris, Sutyadeo Moutia a expliqué qu’ils n’ont plus désormais droit à l’erreur dans cette ère des Technologies de l’information et de la communication. « Fini le temps des approximations et des inexactitudes ! Vous devez désormais être précis dans ce que vous écrivez », a-t-il fait comprendre.
Parlant des réformes en cours dans la Fonction publique, le ministre a avancé qu’elles constituent un changement de paradigmes. « Nous ne sommes pas en train de réinventer la roue. Nous prenons plutôt les meilleures pratiques sur le marché car nous souhaitons améliorer nos services, rehausser cette nécessité des individus à rendre compte de leurs actes dans les ministères et à développer le lien entre la performance des individus et des équipes avec le niveau de leur organisation », a élaboré M. Moutia. « Je souhaite que vous puissiez regagner votre ministère respectif avec une nouvelle mentalité, une meilleure efficacité et une performance améliorée », a-t-il conclu.