Le gouvernement a donné son aval au projet d’un Civil Service College, une institution de formation pour les fonctionnaires. C’est ce qu’a annoncé hier le ministre de la Fonction publique Sutyadeo Moutia à la Fooks House à Port-Louis à l’ouverture d’un cours d’initiation destiné à 28 Office Management Executives.
« Je suis fier d’annoncer que malgré tant de difficultés le ministère de la Fonction publique et des Réformes administratives a eu le feu vert pour le projet de création d’un Civil Service College », a déclaré le ministre Sutyadeo Moutia. « Cette institution de formation spécialisée ouvrira de nouvelles voies dans le domaine de la formation et le développement des fonctionnaires », a-t-il ajouté.
Selon Sutyadeo Moutia, « le projet sera un événement à marquer d’une pierre blanche dans les efforts de mon ministère à rendre la fonction publique mauricienne plus professionnelle, plus productive et plus compétitive ». « Nous sommes également en train de faire de gros progrès dans la mise en place d’un Human Resource Management Information System (HRMIS) pour la fonction publique », a annoncé le ministre de la Fonction publique. Le HRMIS est un système informatique de gestion du personnel d’une entreprise qui facilite la prise de décisions.
Autre projet que le gouvernement a à coeur selon Sutyadeo Moutia : l’institution d’un Office of Public Sector Governance (OPSG). « Cet office aura pour tâche de s’assurer que les normes de bonne gouvernance gouvernementales soient respectées. Nous avons besoin de fonctionnaires qui inspirent et qui peuvent servir comme modèles pour travailler au sein de l’OPSG », a fait ressortir le ministre de la Fonction publique.
Évoquant le cours d’initiation, Sutyadeo Moutia a expliqué que les Office Management Executives (OME) doivent être au courant des procédures d’appels d’offres ainsi que des lois relevant de la santé et de la sécurité au travail. « Vous serez appelés à faire preuve d’esprit d’entrepreneur, à être versatiles et innovants, à faire davantage montre de dynamisme et de créativité dans votre travail », a lancé le ministre à l’adresse des 28 OME participant au cours.
Satyadeo Moutia avait auparavant expliqué que ce cours d’initiation a notamment pour objectifs de sensibiliser les OME nouvellement promus à leurs nouveaux rôles et responsabilités. « Le cours va aussi vous aider à développer une attitude positive afin que vous puissiez mieux vous adapter à vos conditions de travail qui changent. Vous avez certainement déjà commencé à comprendre les nouveaux défis de votre nouveau travail », a ajouté le ministre de la Fonction publique.
Autre objectif du cours, selon le ministre : équiper les OME de nouvelles connaissances pour les aider à développer la bonne mentalité et développer une approche fondée sur la performance au travail. L’intervenant a longuement élaboré sur les réformes en cours dans la fonction publique. « L’objectif principal de ces réformes est de nous assurer que la fonction publique est capable de délivrer un service de qualité dans le cadre de la mise en oeuvre d’un projet de développement du pays », a expliqué Satyadeo Moutia. Cela implique, selon le ministre, l’inculcation de bonnes aptitudes et attitudes afin de pouvoir relever les défis émergents, à réorienter la fonction publique vers une approche proactive, innovante et basée sur la performance et à développer une fonction publique fondée sur de hautes connaissances.