Les informations disponibles de sources syndicales confirment que le Premier ministre Navin Ramgoolam a consenti à rencontrer les responsables des fédérations du secteur public constituant la plateforme commune anti-Pay Research Bureau. À ce stade, toutefois, aucune date n’a été arrêtée s’agissant de cette rencontre durant laquelle la plateforme syndicale compte dresser une liste des « manquements majeurs » dans le rapport soumis par le directeur du PRB Mohun Parsad Aujayeb.
« Déjà le fait que le Premier ministre Navin Ramgoolam ait accepté de nous rencontrer est synonyme de satisfaction. Cependant, nous sommes toujours dans l’attente des précisions quant à la date et l’heure de cette rencontre où nous aurons l’opportunité de faire part du mécontentement grandissant au sein de la fonction publique après les dernières recommandations du PRB en termes de révision salariale et des conditions de service », a soutenu au Mauricien ce matin Radhakrishna Sadien de la Government Service Employees Association.
Avec la date butoir du 5 novembre pour la soumission des Option Forms, la plateforme commune anti-PRB joue la carte de la temporisation. « Nou finn dir bizin pa prese pou sinye. Pa kapav signe pou dir ki dakor ek an mem tan rod negosiasion. Ena enn deadline, donk kifer bizin rush ? », soutient Radhakrishna Sadien.