Pour la troisième année consécutive, la Fondation Nouveau Regard organise un marché de Noël où le public pourra découvrir une grande variété de produits artisanaux réalisés par des membres de diverses organisations non-gouvernementales. L’ouverture officielle est prévue pour ce jeudi et il sera ouvert au public vendredi au Caudan Waterfront.
Cette troisième édition du marché de Noël est placée sous le signe du renouveau et de la conscience écologique. Une partie des produits présentés et mis en vente par les ONG participantes sont réalisés à partir de matériaux recyclés comme du papier, du carton ou du plastique.
Dans un communiqué envoyé à la presse, la Fondation nouveau regard indique que pour les trois années, elle a fait appel à un coach artistique pour former le personnel des dix associations caritatives et des incubateurs d’artisanat Local Hands, dont la dernière à se joindre au programme est Link to life.
Les autres associations sont OpenMind, centre d’accueil pour adultes et enfants souffrant de troubles psychologiques ; Étoile d’espérance, structure résidentielle spécialisée dans la réhabilitation des femmes alcooliques ; Terre de Paix, qui oeuvre pour le développement intégral de l’enfant et le développement communautaire au bénéfice des familles de la région d’Albion ; Joie de vivre, une école du réseau ANFEN ; Eastern Welfare Association for Disabled (EWAD) de Beau-Champ, école spécialisée pour les enfants souffrant de handicaps moteurs et cérébraux et qui gère en parallèle un atelier de formation en artisanat pour les adolescents et adultes handicapés ; Friends in Hope, qui accueille les personnes souffrant de troubles psychiatriques et accompagne leur famille ; l’APEIM (Association de Parents d’Enfants Inadaptés de l’Île Maurice) ; et SAFIRE (Service d’Accompagnement, de Formation, d’Intégration et de Réhabilitation de l’Enfant), ONG qui s’occupe des enfants issus de familles précaires qui grandissent dans la rue.
Les incubateurs Local Hands sont situés à Curepipe, Piton, Bambous et La Gaulette. Ils accompagnent des hommes et des femmes dans une formation pratique en artisanat, un suivi qualité et une expertise en marketing, notamment.
Cette année, les bénéficiaires qui ont participé à la réalisation des décorations de noël se sont lancé le défi de battre le record de Rs 248 000, qui représente les recettes de 2012. La fondation indique que la totalité des revenus sur la vente de ces décorations de noël reviendra directement aux associations.
L’organisation d’un marché de noël a pour but de montrer l’intérêt de l’artisanat comme méthode de réhabilitation sociale. L’art-thérapie fait partie intégrante des projets des ONG. La fondation veut à travers ce marché « placer l’humain au centre du projet » en faisant la promotion du talent et du potentiel des bénéficiaires. Elle souhaite aussi encourager en partie l’autofinancement des ONG.C’est aussi, selon la fondation, une manière d’apporter la visibilité aux ONG auprès du grand public ; une action qui pourrait avoir pour résultat la mobilisation de dons supplémentaires ou des contributions CSR. Le marché de Noël sert aussi à faire connaître les services du site internet www.ACTogether.mu qui permettent aux citoyens de s’engager auprès des ONG. Ce site internet financé par la fondation existe depuis 2008.
Le troisième marché de Noël de la Fondation Nouveau regard aura lieu ce vendredi entre 9 h 30 et 17 heures, au Caudan Waterfront.