Ils étaient quatre heureux sportifs supplémentaires à recevoir des mains de Louis Rivalland, le Group Chief Executive de Swan, et du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Rittoo, leur récompense pour leurs performances aux 8es Jeux des îles de l’océan Indien aux Seychelles.
Après Fabrice Coiffic, Shalinee Valaydon, Jean Vincent Duval, Jeysheeka Rungoo, Scoody Victor et Ingrid David, ce sont donc Yannick Lincoln (cyclisme), Brian Chan Yuk Fo (tennis de table), Stéphane Beeharry (badminton) et Darren Chan Chin Wah (natation) qui ont été récompensés. Tirés au sort parmi la quarantaine d’autres médaillés d’or, ils font « la fierté pour notre pays », a estimé Louis Rivalland.
Cette année, à l’occasion des 8es JIOI, la Swan Group Foundation a apporté son soutien au Club Maurice. Une enveloppe d’une valeur globale de Rs 500 000 au Club Maurice comprenant une récompense à dix médaillés d’or à ces Jeux sous forme de polices d’assurance d’une valeur initiale de Rs 25 000 sur un terme de 10 ans avait été remise à Giandev Moteea, son président.
Des critères avaient été établis pour attribuer ces dix polices d’assurance. Le premier fut celui de l’« exceptional performance » sous laquelle deux triples médaillés d’or, Fabrice Coiffic et Shalinee Valaydon, ont été retenus. Le 2e fut celui de l’« outstanding performances in vulnerable groups » où quatre handisportifs médaillés d’or ont convaincu le steering committee de leur valeur. Enfin, les quatre derniers ont été tirés au sort par le ministre des Sports lors d’une cérémonie tenue le 11 octobre dernier.
Louis Rivalland a rappelé combien l’Anglo-Mauritius et la Swan Group Foundation croient fermement dans les valeurs du sport et soutiennent les sportifs locaux dans le surpassement d’eux-mêmes. « À travers cette récompense, nous encourageons les sportifs mauriciens à se protéger des risques du futur et à protéger leurs acquis afin de continuer à travailler pour améliorer leurs performances qui nous rendent tous tellement fiers de notre pays », a-t-il conclu.