* pas moins que les autres


PUNDIT SUNJAY YOUDHISTEER MUNBODH

Bien entendu, il faut battre le fer tant qu’il est chaud. Le Club M, désormais sur de bons rails, poursuit son petit bonhomme de chemin.

Nous devrions mieux encadrer et revitaliser notre football. Et il convient d’opérer une distinction entre l’équipe nationale mauricienne et le football mauricien qui, lui, est en quête d’un boost et d’un encadrement professionnel technique. On doit sillonner Maurice et Rodrigues, à la recherche de jeunes talents, pour ainsi établir une véritable pépinière.

Akbar Patel a bien commencé la construction, la continuation demeurant un grand défi à relever. Notre football a vraiment besoin d’un directeur technique national. « We should build up/upgrade the existing blocks ». Les Jeux des îles de l’océan Indien ont démontré que le Club M a le potentiel, l’audace et la détermination, mais qu’il lui manque toujours la dimension technique. Au-delà de ces jeux, le Club M doit s’aventurer, oser et mater les autres pays africains. Pourquoi pas un frottement avec les grandes équipes de l’Inde et les pays du Sud-Est asiatique ?

Perdre la finale aux tirs au but contre la Réunion n’est pas une défaite… Les Dieux du stade n’étaient pas avec le Club M. Dans de telles circonstances, même le Fergie Time n’est pas venu à la rescousse. N’oublions pas que l’Italie avait perdu la finale de la Coupe du Monde en 1994, face au Brésil quand Roberto Baggio avait raté son tir au but… Il y a tant d’autres exemples.

Une autre dimension que l’on doit maintenir, c’est bien le boosting, le développement psychologique (soft skills). Comment gérer le stress, les tensions, la montée d’adrénaline et les émotions ? Comment conserver son sang-froid ? Comment se ressourcer et parvenir à un équilibre quand on est mené au score ?  Comment demeurer concentré et recharger les batteries en cas de prolongations ? Capitaine et coach doivent consolider l’esprit du corps et la motivation de l’équipe. La gestion du physique et du mental par les cours intensifs de yoga et de méditation (hard and soft) est cruciale pour rehausser le « shakti intérieur » et maintenir notre « inner psyche ». Le Club M a un grand avenir.

En passant, je félicite le ministère de la Jeunesse et des Sports, les organisateurs, les athlètes, et le public en général au regard des derniers JIOI.