(Photo by Ulises Ruiz / AFP)

La Bundesliga, qui s’apprête à reprendre à huis clos vendredi en Allemagne, après deux mois d’arrêt, ouvre la voie à un retour du football dans les différents championnats en Europe. Tour d’horizon des dates actées et des calendriers souhaités pour la reprise.

Reprise actée

Dans le sillage du modeste championnat des îles Féroé, qui a repris samedi dernier, la Bundesliga allemande est la première compétition majeure de foot à redémarrer ce week-end après l’irruption de la pandémie de Covid-19.

Le championnat du Bélarus est le seul en Europe à n’avoir pas été suspendu pendant cette période.

Îles Féroé: 9 mai

Allemagne: 16 mai

République tchèque: 23 mai

Danemark: 28 mai

Serbie: 30 mai

Autriche: 2 juin

Portugal: 4 juin

Croatie: 6 juin

Turquie: 12 juin

Norvège: 16 juin

Russie: 21 juin

Finlande: 1er juillet

En attente d’un feu vert

A l’instar de l’Angleterre, l’Espagne ou encore l’Italie, plusieurs championnats espèrent imiter l’Allemagne, mais l’équation reste compliquée entre craintes sanitaires et feu vert à obtenir des gouvernements. Ce qui n’empêche pas ligues et fédérations de fixer un objectif de reprise.

Roumanie: 27 mai

Pologne: 29 mai

Angleterre: mi-juin

Espagne: 12 juin

Italie: 13 juin

Grèce: 14 juin

Suisse: 20 juin

Saison arrêtée

Les Pays-Bas sont devenus le premier pays membre de l’UEFA à mettre un terme définitif à son championnat, le 24 avril. Le titre n’a cependant pas été attribué.

La France leur a emboîté le pas le 30 avril, arrêtant en conseil d’administration un classement qui sacre le Paris SG champion. Tout comme la Belgique et Chypre, ce vendredi.

L’Ecosse, qui semble aussi pencher pour un arrêt anticipé, pourrait suivre.

Pays-Bas: depuis le 24 avril. Titre non attribué.

France: depuis le 30 avril. PSG champion.

Chypre: depuis le 15 mai. Titre non attribué pour le moment.

Belgique: depuis le 15 mai. FC Bruges champion.