Séparation entre Chamarel SC/Caëtane
L’aventure entre le Chamarel SC et son entraîneur Sydney Caëtane n’aura duré qu’une saison. Selon nos informations, un différend financier opposait les deux parties depuis quelque temps. Au final, le divorce est consommé. Selon le technicien, qui a propulsé l’équipe de l’Ouest en Premier League la saison prochaine, la direction du club n’a pas tenu son engagement. « J’ai passé huit mois à diriger cette équipe et on ne m’a payé que pour quatre mois. Qui plus est, avec la promotion de Chamarel en Premier League, le club est censé me donner un bonus », argue-t-il. Ce dernier dit regretter « le peu de considération de son ancien club. » « J’ai entraîné et aidé plusieurs équipes à monter de division mais c’est la première fois que je reçois un tel traitement. »
Sollicité, le président du Chamarel SC, Rouben Sengayen, a reconnu que le club doit de l’argent à son ex-entraîneur, mais pour un seul mois et non quatre. « Je suis étonné d’entendre que nous devons quatre mois de salaires à l’entraîneur et aussi un bonus pour la promotion. Dès le départ, il a été convenu que l’entraîneur toucherait un salaire fixe », fait ressortir de son côté le président de la formation de l’Ouest.
Ce dernier indique que le club n’en a pas les moyens, du reste pour le moment. « Il n’y pas que l’ancien entraîneur qui n’a pas reçu son dernier salaire, mais d’autres personnes de l’équipe, notamment le staff et les joueurs. Mais nous avons donné notre parole pour faire le nécessaire. »