La Football Coaches & Players Association (FCPA) a été lancée officiellement hier au cours d’un point de presse à l’hôtel Le Saint George. Cette association, présidée par Michael Mootoosamy, a pour objectif de donner un meilleur statut aux joueurs et entraîneurs licenciés.
« Je dois faire ressortir que nous ne sommes pas là pour empiéter sur les affaires de la MFA ou du ministère de la Jeunesse et des Sports. Notre but est d’apporter un soutien aux joueurs et entraîneurs pour qu’ils évoluent dans un cadre digne de ce nom », a déclaré Michael Mootoosamy, ancien joueur de Maurice Espoir et du Sunrise SC et à présent entraîneur adjoint de l’équipe nationale U15.
Ce dernier a expliqué que le football local est dans une situation difficile et que tout le monde passe son temps à critiquer mais sans pour autant apporter une solution. « Nous avons pris la décision de nous mettre en avant pour une bonne cause. Nous aimons le football et nous voulons l’aider, dans l’intérêt de tout un chacun. C’est ça notre motivation première. Nous sommes prêts aussi à collaborer avec les instances nécessaires », a-t-il indiqué.
Outre le président, la FCPA compte à présent six autres membres, nommément Giovani Jeannot, Tony François Chandrayah Veeranah, Nicholas Doro, Dhanraj Reegah et Jean-Yves Duval. La FCPA a pour président d’honneur Désiré Periatambee, ancien joueur professionnel de la Ligue 1. Michael Mootoosamy a avancé qu’il est en négociations avec Periatambee afin de pouvoir ttrouver un entraîneur professionnel comme parrain de la FCPA.
Il a lancé un pressant appel pour que les joueurs et entraîneurs y adhèrent pour qu’ils bénéficient d’avantages tels une assurance. « La BAI nous a déjà sponsorisés à hauteur de Rs 25 000. Je la remercie pour ce soutien. Nous sommes en pourparlers avec la BAI pour établir un plan d’assurance pour les joueurs et entraîneurs », a-t-il souligné.
Ce dernier a fait ressortir que la FCPA se veut un porte-voix pour ses membres. Pour adhérer à cette association, chaque membre aura à contribuer une somme de Rs 500 mensuellement (Rs 300 pour la FCPA et Rs 200 pour le juridique). La FCPA souhaite que d’ici peu les joueurs et entraîneurs obtiennent au moins un contrat amateur fédéral afin de consolider leur statut.