Ashley Nazira

Alors que le mois dernier, nous avions annoncé le départ de l’attaquant du Club M, Ashley Nazira (24 ans), vers le club américain, San Diego Loyal qui évolue en deuxième division de la Conférence Ouest soit la NSL, on se demande s’il partira finalement car aucune information à ce sujet n’a transpiré depuis. La communication interne du club et l es réseaux sociaux n’en font pas mention.

À noter que le championnat US débute en mars prochain. Verra-t-on alors le premier Mauricien évoluer aux États-Unis ? Alors qu’il avait lui-même déclaré dans nos colonnes que la signature de contrat entre les deux parties a été faite en début de décembre dernier, les informations recueillies auprès d’une source proche du joueur nous confirment que toutes les démarches administratives liées à ce transfert n’ont pas été complétées. Nous avons à maintes reprises essayé de joindre le joueur lui-même, mais silence radio du côté de l’attaquant mauricien.

Les réseaux sociaux de la formation américaine annoncent que la préparation présaison de l’équipe a déjà commencé, et le groupe dirigé par l’ancien joueur de la sélection américaine, Landon Donovan, est déjà à pied d’œuvre. Jusqu’à l’heure, le club américain a annoncé l’arrivée de cinq joueurs dont Sal Zizzo, Emrah Klimenta, Eric Avila, Irvin Raul Parra et Joe Greenspan. Ce dernier avait été couronné meilleur défenseur de la NSL en 2019.

À l’heure actuelle, Nazira aurait disputé son dernier match avec son club, l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers, le mois dernier, lors des huitièmes de finale de la Republic Cup contre le Pamplemousses SC. Malgré l’élimination sur le score de 1-6, l’attaquant des Rovers avait sauvé l’honneur des siens en réduisant la marque. Il a inscrit six buts lors de ces cinq dernières sorties toutes compétitions confondues. Autour de son éventuel transfert américain, il nous avait déclaré : « Je suis prêt à relever ce défi (américain) car je sais que ce sera bénéfique pour moi. J’espère que l’adaptation dans ce nouveau pays se passera bien car cela pourrait être un facteur déterminant dans ma carrière. Je souhaiterais bien m’imposer comme titulaire, mais la concurrence sera certainement redoutable à mon poste, mais j’ai une chance à saisir ». Affaire à suivre…