Le Mauricien a appris que Vinod Persunnoo, président de la Mauritius Football Association (MFA), et trois autres membres de comité directeur ont eu une rencontre avec les “opposants”, dont le chef de file est Mario Monty, mardi dernier au Hennessy Park Hotel à Ébène. Cette rencontre est diversement commentée. Selon nos informations, l’agenda est lié à l’assemblée générale spéciale du 28 août concernant les statuts de la FIFA.
Certains voient en cette rencontre une démarche stratégique pour provoquer de nouvelles élections. Il n’est un secret pour personne qu’il existe une certaine tension entre membres de l’actuel comité. Certains de ces membres, laisse-t-on entendre, pourraient faire des pactes inattendus afin d’avoir un fauteuil au sein du comité directeur.
Selon une source, au cas où les statuts de la FIFA soient votés avec une majorité de trois-quarts comme recommandé (sur 39 clubs-membres votants), certains veulent saisir l’opportunité pour tenter de provoquer par la suite de nouvelles élections à la MFA.
Lors d’un point de presse tenu le 11 mai dernier, les “opposants” avaient affirmé ouvertement qu’ils voteraient les statuts de la FIFA afin que la MFA soit conformité avec les lois internationales. Si tel est le cas, cela provoquera des secousses au plus haut niveau du football local.