Quel que soit le niveau des négociations entamées par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour l’embauche d’un coach étranger, l’actuel directeur technique national (DTN), le Français Christophe Desbouillons, restera à son poste jusqu’au terme de son contrat de trois ans qui prend fin en juin prochain. C’est ce qu’a laissé entendre au Mauricien le ministre Devanand Ritoo.
Le MJS a-t-il changé son fusil d’épaule au sujet d’un entraîneur ? « Nous sommes plutôt à la recherche d’un étranger comme sélectionneur national. A un moment donné, certains se posaient la question en ce qui concerne le sort de l’actuel DTN. Mais le ministère ne s’était jamais prononcé là-dessus. Il ira jusqu’au terme de son contrat », soutient le ministre.
Toutefois, le MJS, souligne-t-il, est en contact avec l’entraîneur français Frédéric Lipka. Celui-ci a été le directeur de formation du Havre Athlétique Club entre juillet 2008 et juin 2011. Si le MJS avait parlé d’arrivée imminente de Frédéric Lipka à Maurice pour accélérer les négociations, il se trouve que les donnes ont changé quelque peu.
Mais Devanand Ritoo confirme que si le MJS sollicite un entraîneur étranger, il sera embauché comme sélectionneur. « Non seulement il aura la responsabilité de l’équipe première, mais il aura aussi un droit de regard sur les équipes nationales des différentes catégories. »
Selon une autre source, si le MJS aurait mis fin prématurément au contrat du DTN, cela aurait pu avoir un impact négatif en ce qui concerne la coopération entre pays concernés.