Les espoirs du Curepipe Starlight SC de disputer la finale de la 4e édition de l’Union des fédérations de football de l’océan Indien (UFFOI) se sont envolés après sa défaite 0-2 face aux Seychellois du Saint-Michel FC, hier après-midi au New George V Stadium, lors du dernier match du groupe B. Les Réunionnais de l’US Sainte-Marienne se qualifient pour la finale face au vainqueur du groupe A dans quelques jours à Mayotte.
Saint-Michel, après sa défaite contre la formation réunionnaise, a montré un tout autre visage contre l’équipe locale. La bande à Ralph Jean-Louis s’est plus au moins baladée dans l’antre curepipien en dominant son adversaire pour conclure avec une belle victoire grâce à deux buts signés Jocelyn Fenosoa (42e) et Leroy Coralie (72e).
« Je suis très content de la prestation de mon équipe. Comme je l’avais dit, nous n’avons pas su saisir nos chances face à l’US Sainte-Marienne et nous avons été battus 1-0. Mais notre match face au Curepipe Starlight SC a démontré que Saint-Michel est une équipe capable de réagir et mettre l’adversaire en difficulté », déclare le technicien seychellois.
Avec un jeu beaucoup plus fluide, les coéquipiers d’Allen Larue n’ont pas donné trop d’espace à leurs adversaires pour s’exprimer. Les Seychellois ont conclu la première période par un but de Jocelyn Fenosoa sur un contre. Libre de tout marquage, il ajusta Yannick Macoa d’un tir du gauche à ras de terre (1-0, 42e).
Le Curepipe Starlight SC a tenté de revenir dans le match en seconde tranche mais sans grand succès. Hormis le tir cadré de Stephan Nabab (61e) ou encore un autre de Fabrice Pithia sur la transversale (78e), les Curepipiens n’ont pas pu faire douter les Seychellois. Et l’espoir d’une qualification s’amenuisait au fil de la rencontre puisqu’il fallait marquer deux buts.
De son côté, Saint-Michel, même s’il n’y avait plus d’enjeu pour lui dans cette compétition, a continué à mettre son adversaire sous pression, parvenant même à aggraver le score sur une tête claquée de Leroy Coralie suite à un centre de Fenosoa (2-0, 72e).
Les visiteurs ont contrôlé le match à leur guise jusqu’à la fin de la rencontre. Au final, l’US Sainte-Marienne termine en première position devant Saint-Michel et puis le Curepipe Starlight SC. « Nous avons mal débuté la rencontre. L’adversaire en a profité pour imposer son jeu. Maintenant il nous faut nous concentrer sur le championnat », estime Fidy Rasoanaivo, entraîneur de la formation curepipienne.