Place à la grand-messe du football mondial, avec l’événement phare de l’année 2013, le 63e Congrès de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), qui se tiendra jeudi et vendredi au Swami Vivekananda International Convention Centre (SVICC) à Pailles. Le président de la FIFA, le Suisse Sepp Blatter, est arrivé à Maurice hier après-midi à 17 h, et a été accueilli par le président de la Mauritius Football Association (MFA), Vinod Persunnoo.
Maurice accueillera 1 300 délégués venant de 209 pays (trois représentants chacun). Les préparatifs sont en marche d’être finalisés au SVICC pour ce grand rendez-vous fortement médiatisé. « C’est un honneur pour le pays d’accueillir le congrès annuel de la FIFA », indique Vinod Persunnoo. Pour rappel, trois inspections avaient eu lieu à Maurice dans le cadre de ce congrès par le staff de la FIFA, la dernière ayant eu lieu du 25 février au 1er mars. Avant d’attaquer les choses sérieuses, l’homme fort du football international procédera aujourd’hui, à l’inauguration du terrain de football synthétique au siège de la MFA dans le cadre du Goal Project.
Sepp Blatter en profitera également pour procéder au dévoilement d’une plaque à la Football House de Trianon, qui portera dorénavant le nom de Sepp Blatter Football House. Le président de la FIFA séjournera à l’hôtel Royal Palm à Grand-Baie. À noter que toutes les têtes d’affiches du foot mondial ne seront pas de la partie. Ainsi, Pelé ne sera pas là, pris dans l’organisation de la Coupe des Confédérations au Brésil. L’Allemand Franz Beckenbauer ne figure pas non plus sur la liste des arrivées pour le Congrès. Michel Platini, président de l’UEFA, est de son côté attendu pour ce lundi, tout comme le Camerounais Issa Hayatou, président de la Confédération Africaine de Football. Le ministre des Sports du Brésil, Aldo Rebelo, les princes de Brunei, de la Jordanie et de Malaisie seront eux aussi de la partie.
« On ne peut que se réjouir du choix de la FIFA. Les retombées seront énormes pour le pays à tous les niveaux. À la fédération, on se réjouit d’avoir été choisi par la FIFA car cela n’a pas été simple d’obtenir l’organisation de ce congrès, et je dois remercier tous ceux qui nous ont aidés et soutenu », déclare Vinod Persunnoo, très content. Pour rappel, Maurice était candidate à l’organisation de ce 63e Congrès de la FIFA avec neuf autres pays.
« Notre petite île a été préférée à des grandes nations comme la Russie, l’Italie, le Danemark, ou encore Singapour, le Honduras, le Botswana, les Emirats arabes unis et l’Ouzbékistan. C’est un grand honneur pour Maurice. Notre dossier était bien ficelé et a été apprécié par la FIFA », précise Vinod Persunnoo. « C’est l’Afrique du Sud qui a été le premier pays africain à tenir ce congrès. C’est donc un privilège. Il faudra être à la hauteur des espérances, car ce n’est pas tous les jours que nous accueillons de telles personnalités. Le pays en sortira grandi », soutient-il.
Les délégués des différents pays seront tous logés dans les hôtels suivants : Sofitel, Royal Palm, Maritim, Sugar Beach, Intercontinental et Trou-aux-Biches. Le comité exécutif de l’entité du football international sera logé au Royal Palm. « Les réunions des confédérations se tiendront mercredi et jeudi », souligne Vinod Persunnoo. En effet, celle de la Confédération Africaine de Football (CAF) se tiendra à l’hôtel Intercontinental et celle de l’Oceania Football Confederation (OFC) au Sofitel. La Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF) tiendra pour sa part sa réunion à l’hôtel Maritim, tandis que la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) tiendra la sienne à l’hôtel Sugar Beach, tout comme celle de l’Union des Associations Européennes de Football (UEFA). L’Asian Football Confederation (AFC) effectuera sa réunion à Balaclava. Le banquet de la FIFA aura lieu pour sa part à la State House à Réduit le 31 mai.
L’introduction de la technologie sur la ligne de but, la bonne gouvernance et la lutte contre le racisme figurent parmi les principaux points qui seront développés à l’occasion de ce 63e Congrès. Dans son message adressé aux associations membres de la FIFA, Sepp Blatter se dit heureux de cet « événement qui voit la communauté du football revenir en Afrique, continent qui nous a offert une si mémorable Coupe du monde de la FIFA 2010 ». En plus d’assurer l’avenir de la FIFA par le biais d’une dernière série de réformes, le congrès de cette année sera bien entendu l’occasion de revenir sur les faits qui ont marqué ces douze derniers mois, et notamment les compétitions seniors et juniors, féminines et masculines.
« Nous reviendrons également sur l’introduction de la technologie sur la ligne de but et le programme de protection des clubs, de même que sur les bons résultats financiers de l’année. Enfin, bien que notre sport soit une source d’innombrables fiertés, il faut avoir conscience des menaces qui pèsent sur lui : tout particulièrement la discrimination, le racisme et la manipulation de matches », estime Sepp Blatter.