Alain Lim Kee Cheong, notre ancien sifflet n°1, aujourd’hui CAF/FIFA Technical Instructor, est rentré au pays à la veille de la Noël, d’un périple africaine de deux mois riche en enseignements. Il avait pour mission, aux côtés de ses pairs, de partager ses connaissances d’arbitre sous la forme de stage pratique et théorique à l’intention des arbitres élite d’Afrique et à des assesseurs d’arbitres du continent. Trente et un de ces arbitres ont été retenus pour la Coupe d’Afrique des Nations qui débute le 21 courant au Guinée.
Alain Lim Kee Cheong s’est rendu successivement au Swaziland, au Congo, aux Seychelles, au Maroc, en Côte d’Ivoire et en Égypte.
« Au Swaziland et au Congo, c’était surtout des cours avancés aux arbitres élite de la FIFA. Un stage étalé sur plus d’une semaine, avec séance pratique le matin et celle théorique après le déjeuner. On a aussi consacré deux jours pour les assesseurs d’arbitres,» souligne Lim Kee Cheong, qui aux côtés du Zimbabwéen Félix Tangawarima et du Marocain Yaha Hadqa, sillonnent l’Afrique depuis un bout de temps maintenant pour répondre à l’approche du nouveau directeur de l’arbitrage de la FIFA, le Suisse Mamiso Buscca.
« Mamiso Buscca prône une autre approche de l’arbitrage privilégiant un travail plus en profondeur pour les arbitres, sachant que la professionnalisation des hommes en noir dans le concret, s’avère plus difficile à mettre en place,» rappelle notre interlocuteur. D’où l’enchaînement des stages de formation, de recyclage et de préparation aux grandes échéances du football.
Aussi, c’est en Égypte, en novembre dernier, qu’à eu lieu le stage final de sélection des arbitres pour la CAN 2012, dont le coup d’envoi sera donné le 21 janvier en Guinée et la finale le 12 février au Gabon. Au Caire, les aspects physiques et médicaux ont été les principaux critères pour faire le tri au niveau des soixante arbitres présélectionnés pour la CAN.
Lim Kee Cheong , Hadqa et Tangawarima (Afrique), Negu Neujujouini, responsable du département des arbitres au Qatar, l’Italien Pierluigi Colina (ancien sifflet n°1 mondial), le psychologue égyptien Rosny et le Suisse Mamiso Buscca lui même, étaient ainsi au four et au moulin durant ce décisif CAF Elite Referees Course.
« Sur les soixante prétendants au visa de la CAN 2012, dix-huit arbitres et vingt et un assistants arbitres ont été retenus. Parmi, deux Mauriciens, Rajindraparsad Seechurn et Balkrishna Bootun. Seechurn a même terminé premier au test  d’interprétation  des Laws of the Game,» lâche fièrement Lim kee Cheong.
Au bout du compte, l’océan Indien sera bien représentée au cours de cette phase finale de la CAN 2012, avec la présence des Seychellois Eddie Maillet et Jason Damoo, du Malgache Hamada Nampiandraza et nos deux compatriotes.
Si Rajindraparsad Seechurn sera à sa deuxième participation consécutive à une édition de la CAN, en revanche, Balkrishna Bootun fera l’expérience d’une première au plus haut niveau africain, son seul vécu continental étant la Coupe d’Afrique -17 ans au Rwanda l’an dernier.  
A la CAN 2012, Alain Lim Kee Cheong aura pour mission de superviser les arbitres et de tenir des réunions d’évaluation avec eux avant leur mise en action lors des matches de compétition et au lendemain de leur prestation. Lim Kee Cheong demeure, à ce jour, le seul arbitre à avoir officié au plus grand nombre de matches lors des phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations. Soit quatorze apparitions en cinq éditions: Sénégal (1992-2),Tunisie (1994-4), Afrique du Sud (1996-3), Burkina Faso (1998-2) et Mali (2002-3).
Lim Kee Cheong, Seechurn et  Bootun mettent le cap sur la Guinée le 17 courant.
«Je suis chargé d’animer un cours de recyclage à Bata en Guinée. Puis, j’irai à Libreville (Gabon), où je serai responsable du debriefing avec les arbitres,» conclut notre CAF/FIFA Technical Instructor.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Mondial 2014: présélection de 8 trios d’arbitres africains
Au lendemain de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2012, le dimanche 12 février à Libreville, le comité technique de la FIFA sur place se mettra à l’ouvrage et dressera une liste de huit trios d’arbitres africains, présélectionnés pour le Mondial 2014 au Brésil.
«Les arbitres présélectionnés se verront attribuer des matches de compétition dès mars prochain. Leur évaluation après leurs prestations sera importante. La CAN 2012 est un tournoi majeur qui ouvrira la voie au Mondial 2014. Rajindraparsad Seechurn se situe parmi le Best 5 africain Je lui ai parlé à ce sujet et il y a obligation de performance s’il veut avoir sa chance pour le Brésil en 2014,»
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
D’arbitre à instructeur technique
Arbitre pendant plus de vingt-trois ans, Alain Lim kee Cheong a rangé son sifflet en décembre 2005, après avoir atteint l’âge limite d’exercer (45 ans). Il a marqué de son empreinte l’arbitrage mauricien. Il est aussi considéré comme l’un des meilleurs arbitres qui a évolué sur le continent africain, il affirme ne rien regretter de sa riche carrière. Mais, il n’a pas abandonné ce domaine pour autant car il a entamé aussitôt sa reconversion en tant qu’instructeur d’arbitres de la FIFA . Il a été nommé  de la CAN/FIFA Technical Instructor en mars 2011.
Le Technical Instructor de la fédération internationale de football (FIFA) et de la Confédération Africaine de football (CAF) s’est souvenu de ses meilleurs moments de toutes sa carrière. Parmi, la Coupe du Monde 94 où il avait arbitré la rencontre Brésil/Russie.
« C’était comme si j’arbitrais la finale, car sur le terrain, il a avait de grandes vedettes. Romario, Bebeto et Rai entre autres,» se remémore t-il avec émotion.
Il y a aussi eu la finale de la Coupe de la Confédération entre l’Arabie Saoudite et l’Argentine en 1995. Le match international amical  entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre à Durban l’aura aussi marqué, avec des noms de renom, tels David Beckham, Michael Owen et Frank Lampard. Il a aussi fait face à un match plein de tension opposant l’Algérie au Ghana, qui a été pour lui la plus mauvaise expérience de tous ses matches arbitrés.
«J’ai dû faire face aux menaces des joueurs, des dirigeants des clubs respectifs et aussi au jet de projectiles venant des supporteurs,» concède Alain Lim Kee Cheong. Cet incident était dû a un but ghanéen refusé pour hors jeu alors que l’Algérie menait au score (1-0).
Pour cette année, Alain Lim kee Cheong a fait ressortir que la FIFA organisera des séminaires tous les mois jusqu’en 2014, pour la formation des arbitres.
Et pour conclure, l’ancien arbitre dira : «Avec le sérieux, la persévérance et beaucoup de chance l’arbitrage mauricien peut rebondir».
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Compétitions
1991: Jeux d’Afrique, Égypte
1991: Championnat du Monde -17 ans, Italie
1992: Coupe d’Afrique des Nations, Sénégal
1992: Jeux Olympiques de Barcelone, Espagne
1993: Championnat d’Afrique juniors, Maurice
1994: Coupe d’Afrique des Nations en Tunisie. A arbitré le match d’ouverture et la finale Nigeria/Zambie
1994: Coupe du Monde aux États-Unis (Brésil/Russie)
1994: Match retour de la Coupe d’Afrique des Clubs Champions
1995: Finale de la Coupe de la Confédération entre l’Arabie Saoudite et Argentine
à Riad, Arabie Saoudite
1996: Coupe d’Afrique des Nations, Afrique du Sud
1997: 2e édition de la Coupe de la Confédération, Riad, Arabie Saoudite
1998: Coupe d’Afrique des Nations, Burkina Faso
1998: Coupe du Monde 98, France (Roumanie/Colombie)
2000: Japan Professional League (contrat de 2 mois)
2001: Japan Professional League (contrat de 2 mois)
2002: Coupe d’Afrique des Nations (Mali)
2003: Match amical Afrique du Sud/Angleterre à Durban, Afrique du Sud
2005: Match amical Afrique du Sud/Australie à Durban et finale de la Vodacom entre Kaiser Chiefs et Orlando Pirates