L’affaire des allégations de matches truqués en Second Division League contre la Mauritius Football Association (MFA) a été renvoyée au 18 juin. La première audition, prévue hier, n’a pu être entendue du fait que la MFA n’a pas eu le temps de se préparer. Par ailleurs, le président de la MFA pourrait prendre un congé après la mise en place d’un Fact Finding Committee.
L’euphorie du 63e Congrès de la FIFA passée, les membres de la MFA reprennent les affaires courantes. Mais la suite s’annonce mouvementée avec l’affaire portée en cour par le président de Stanley United, Anzal Hosenbocus. Elle a été appelée hier devant le juge en chambre, le Senior Puisne Judge, Kheshoe Parsad Matadeen. La MFA était représentée par Me Yash Ballgobin et un employé du secrétariat, Coomar Gapaloodoo.
Dans sa demande d’injonction, Anzal Hosenbocus veut empêcher que son équipe ne soit reléguée en division régionale. L’affaire a été renvoyée au 18 juin. « En raison de la tenue du congrès, nous n’avons pas eu le temps de nous préparer. Mais la MFA a demandé un renvoi afin de mieux se présenter. Demande qui a été acceptée par le juge », indique-t-on du côté de Trianon.
Par ailleurs, la rencontre du comité directeur initialement hier après-midi aura lieu finalement demain après-midi à la Sepp Blatter Football House. Le principal item à l’agenda est la mise en place d’un Fact Finding Committee pour faire la lumière sur les allégations de matches truqués faites par Anzal Hosenbocus à l’encontre de la MFA et également de son président.
Selon nos informations, le Fact Finding Committe devrait être opérationnel dès cette semaine. Si les choses vont dans cette direction, le président de la MFA pourrait prendre un congé, le temps que ce comité arrive à une conclusion dans cette affaire. Sollicité, Vinod Persunnoo a laissé entendre que toutes les possibilités sont envisageables. « Je reste ouvert à toutes les options pour la bonne marche du Fact Finding Committee. Il se pourrait que je prenne un congé jusqu’à la fin des travaux de ce comité. Mais il convient au comité directeur de la MFA de décider », a-t-il déclaré.
Vinod Persunnoo affirmé qu’il a eu un tête-à-tête samedi dernier avec le patron du football mondial, Sepp Blatter, pour parler du congrès et aussi des allégations. « Il est très satisfait de l’organisation du congrès et aussi du soutien de Maurice. Il m’a aussi parlé des allégations de matches truqués. Il a d’ailleurs félicité la MFA de son engagement pour la mise en place d’un Fact Finding Committee », fait ressortir Vinod Persunnoo.