Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), la Mauritius Football Association (MFA) et la Professional Football League (Mauritius) Ltd se sont rencontrés hier, au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building, pour faire le point sur l’entrée du projet de la professionnalisation du football à Maurice, dont le coup d’envoi est prévu le 12 octobre prochain avec le Charity Shield.
Le président de la MFA, Samir Sobha, et le chairman de la PFLM Ltd, Georges Chung, ont d’abord donné un aperçu au ministre Devanand Ritoot de leur visite à Zurich avec le président de la FIFA, Sepp Blatter. Ils ont indiqué que la FIFA soutient le projet de championnat professionnel à Maurice. Sobha et Chung ont avancé qu’ils ont l’assurance personnelle de Sepp Blatter que la FIFA apportera son aide à ce projet.
En ce qui concerne l’avancée du projet, Georges Chung a confirmé que tout va dans la bonne direction et que les dates proposées, c’est-à-dire le 12 octobre pour le Charity Shield et le 19 pour le début du championnat, seront respectées sauf en cas de force majeure autre que l’actualité sportive.
Pour sa part, Devanand Ritoo a réitéré le fait « le gouvernement, à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports, soutient ce projet, particulièrement au niveau des clubs et aussi pour l’utilisation de cinq de nos stades. Au-delà de ce support, le ministère s’engagera à financer les équipes féminines et les U20. Notre objectif est de commencer également un travail de base permettant aux jeunes d’avoir la culture professionnelle ».
La professionnalisation ayant eu le soutien unanimes des délégués lors de l’assemblée générale spéciale de la MFA, le Memorandum of Undestanding (MoU) connaîtra maintenant des modifications afin que les clubs se mettent en conformité avec les règlements. Pour Georges Chung, ce projet a pris de l’ampleur et changera le paysage du football mauricien et aussi le plan social.
« Certes c’est un nouveau concept, mais nous sommes confiants de démarrer comme prévu. Les équipes jouent le jeu. Nous avons mis sur pied un comité technique regroupant des personnes ayant un passé dans le football afin d’aider les clubs dans l’implémentation de ce concept », souligne le chairman de la PFLM Ltd.