C’était “LE” match phare de la 15e journée du championnat de football professionnel. Le derby de la Ville Lumière opposant le Curepipe Starlight SC à Cercle de Joachim a vu la victoire du champion de Maurice en titre, qui s’est imposé sur le score de 2 buts à 1. Dans une rencontre entachée par des bagarres, c’est Abraham Odame qui a délivré les siens à la 70e minute suite à un joli mouvement orchestré par Bhavish Rasdarising.
Un derby est toujours une rencontre particulière, très animée et qui crée des tensions. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y avait de l’électricité dans l’air hier après-midi au stade George V à Curepipe. Les deux formations avaient fait le choix d’évoluer dans un schéma en 4-2-3-1. Du côté de Joachim, l’on retrouvait dans les buts Christopher Casernes, les défenseurs Daniel Maguy (latéral droit), le capitaine Isaac Nartey , Christopher Bazerque, Damien Balisson (latéral gauche), les deux milieux récupérateurs Cédric Permal et Jeremy Laretiff ainsi que les milieux offensifs Guiyano Chiffone, Jean Jonathan Figaro, Bhavish Rasdarising et l’attaquant de pointe, Abraham Odame.
Le CSSC avait choisi d’aligner le gardien Frédérick Bégué, les défenseurs Rock Durand, Eleojo Okeme et les latéraux Steeven Thoophany et Veeranah, les deux milieux défensifs David Lim Sik Fang et David Coco et les joueurs offensifs que sont Jean-Franco Hypolite, Olufemi Oladejo, Fabrice Pauline et l’attaquant Aly Fofana. C’est à la 9e minute de jeu que Cercle de Joachim allait se créer sa première occasion par l’intermédiaire de Chiffone qui loupa son face-à-face  au gardien du CSSC qui repoussa le cuir du pied. Hypolite allait répliquer sur une frappe de loin bien boxée par Casernes mais à la 45e minute de jeu, Chiffone allait ouvrir la marque sur un beau coup franc qui trompa la vigilance du mur ainsi que du gardien. 0-1.
Mais des échauffourés allaient éclater dans les arrêts de jeu de la première période et deux joueurs, David Lim Sik Fang et Jeremy Laretiff allait se faire exclure par l’arbitre Ganesh Chuttoree. Le premier nommé a fauché son adversaire avec un tacle dangereux et le deuxième s’est rendu coupable d’avoir riposté violemment. S’ensuivirent alors 8 minutes de langages fleuris et de bagarres où le coach curepipien Sarjoo Gowreesunkur a été renvoyé dans les gradins pour mauvaise conduite.
Odame le tueur
Il aura fallu attendre la 58e minute de jeu pour que les choses se décantent. Sur un coup franc venant de la gauche, Fabrice Pauline administra un centre chirurgical à Durand, qui a eu le temps de controler, de regarder le gardien et de l’ajuster d’un plat du pied. C’est à se demander ou étaient passé les joueurs de Joachim, spectateurs sur le but de l’égalisation. 1-1. Tout laissait alors présager que le CSSC avait repris du poil de la bête et même si l’équipe de Sarjoo Gowreesungkur a livré un bon match, bien loin des mauvais standards auxquels il nous avait habitués, c’est bien le champion sortant qui a fait parler la poudre. Abraham Odame, jusque-là transparent sur le front de l’attaque, a fait preuve d’un réalisme glacial suite à un mouvement de génie orchestré par Rasdarising. Il ajusta parfaitement Bégué d’un tir croisé pour offrir la victoire aux siens (70e). La messe était dite. “Mes joueurs ont bien réagi et ont pris trois points très précieux. Nous savons que les derbys sont toujours très difficiles à gagner mais nous avons fait le boulot. Je tiens à féliciter mes joueurs qui ont su garder la tête froide au moment oppurtun. Ce genre de victoire fait beaucoup de bien au moral et consolide les liens. Il ne faut pas oublier que nous avons beaucoup de joueurs à l’infirmerie. Je suis un entraîneur satisfait”, a fait ressortir le coach Abdel Ben Kacem.
Dans les autres matches, l’on retiendra la victoire de La Cure Sylvester sur le score de 3 à 0 contre Chamarel à l’extérieur. Bernard Jubeau (24e), Fabrice Li Tien Kee (46e) et Stephen Arthée (71e) ont été les buteurs de la partie. Le duel entre le leader l’ASPL 2000 et l’ASQB, initialement prévu au stade St-François a été renvoyé en raison de fortes averses,qui ont rendu le terrain impraticable. Pamplemousses en a profité pour revenir à 3 points en battant facilement GRSE Wanderers (2-0) grâce à Branly Zizi Ratovorinina (45e) et Fabrice Agathe (53e). L’AS Rivière-du-Rempart et Petite-Rivière-Noire se sont neutralisés sur le score de 2 buts partout. Jesson Rungassamy (59e) et Sewram Gobin (67e) ont marqué pour les Nordistes tandis que Stéphane Pierre s’est illustré avec un doublé (30e, 85e)