Place à la 18e journée de la Barclays Mauritius Premier League (BMPL) aujourd’hui avec quatre matches au programme dont le choc mettant aux prises Pamplemousses à l’ASPL 2000 au stade Anjalay. Les deux équipes totalisent le même nombre de points en tête du classement. Dans le même temps, La Cure Sylvester recevra la visite de l’Association Sportive Rivière-du-Rempart à St-François Xavier alors que le match entre Cercle de Joachim et l’AS Quatre-Bornes a été reporté car l’équipe championne de Maurice disputait hier le match retour des préliminaires de la Ligue des Champions d’Afrique face au Young Africans en Tanzanie.
Autant dire que le hasard du calendrier fait que le Pamplemousses SC et l’ASPL 2000 seront de nouveau face à face et ce, pour la troisième fois cette saison. Les Portlouisiens, on se souvient, l’avaient emportés sur le plus petit score qui soit à l’occasion de la 9e journée de championnat le dimanche 6 décembre dernier, et ils ont remis le couvercle mercredi dernier lors de la demi-finale de la Coupe de la République au stade Germain Comarmond, sur une unique réalisation de William Site Taphu (41e). Les protégés de Sakoor Boodhun ont privé les Nordistes d’une deuxième finale consécutive dans cette compétition. Comme dit le dicton, jamais 2 sans 3. Les hommes de Fidy Rasoanaivo sont prévenus mais ils auront cette fois-ci l’avantage d’évoluer à domicile et voudront certainement rectifier le tir par un gros sursaut d’orgueil.
D’autant que Pamplemousses compte dans ses rangs le meilleur attaquant du championnat en la personne du Malgache Branly Zizi, auteur de 15 réalisations en 17 matches. Il sera épaulé dans sa tâche par l’attaquant no 1 du Club M, Andy Sophie, recrue de choix. Toutefois, les Nordistes avaient eu beaucoup de mal à se défaire du Curepipe Starlight dimanche dernier (3-2) alors que l’ASPL 2000 avait été tenu en échec par La Cure dans le derby de la Capitale (1-1). Ce match s’annonce très disputé entre les deux attaques les plus prolifiques du championnat. La Cure Sylvester (3e) aura la visite de l’autre équipe du Nord de l’île, l’ASRR, et l’objectif de la bande à Richard Achille, sera de rester dans le sillage des deux équipes de tête. À l’aller, les coéquipiers de Yannick Macoa s’étaient imposés à l’extérieur sur le score de 2 buts à 1. Les Portlouisiens partiront définivement avec le statut de favori face à une équipe qui reste en constante perte d’altitude (trois défaites et un nul sur leurs quatre dernières sorties). Ce sera d’ailleurs une opposition entre la co-meilleure défense du championnat (12 buts encaissés avec l’ASPL 2000) et la pire défense car l’ASRR en a encaissé 38 en 17 matches. Même si les Nordistes peuvent créer la surprise sur un match, ils font figure de gros outsider.
Un derby de l’Ouest est également à l’ordre du jour, mettant aux prises Petite-Rivière-Noire FC (6e) à l’avant-dernier, Chamarel, au stade Germain Comarmond. Les deux formations n’affichent guère de bons résultats en ce moment mais les Chamarellois restent sur une précieuse victoire contre GRSE Wanderers sur le score de 3 buts à 1 à Bambous et, qui plus est, les coéquipiers de Fofo Akakpo l’avaient emporté face à leur voisin ennemi à l’aller sur le score de 2 buts à 1. PRNFC n’a plus gagné depuis la 11e journée de championnat et reste sur une défaite contre l’ASQB sur le score de 3 buts à 2. Un nul n’est toutefois pas à écarter entre ces deux formations.
Le dernier match de la journée mettra aux prises GRSE Wanderers au Curepipe Starlight au stade Harry Latour. La formation du Sud-Est de l’île a été surprise par Chamarel et est de nouveau sérieusement menacée par la relégation. Et face à CSSC, une équipe qui peut se réveiller à tout moment, malgré le fait d’être lanterne rouge, Dario Castel et ses protégés vont devoir être doublement vigilants. En effet, quoiqu’ayant perdu ses matchs respectifs contre l’ASPL 2000, Cercle de Joachim et Pamplemousses SC, CSSC a démontré qu’il a des arguments solides pour rivaliser avec les meilleures, et qu’avec un peu plus de chances en attaque, l’addition pourrait être moins salée. De son côté, GRSE Wanderers, motivée par la lutte pour le maintien, peut aussi se créer des occasions pour se mettre une autre victoire sous la dent. À noter que le match entre Cercle de Joachim et l’ASQB a été reporté à une date ultérieure.