L’AS Rivière du Rempart, qui semble bien parti pour rester en BMPL, a réussi à contraindre le Pamplemousses SC au nul. Samedi au stade Anjalay, les protégés de Steve Curpanen sont revenus de l’arrière en deux occasions pour forcer le partage des points.
Le score 2-2 entre l’AS Rivière du Rempart, mal en point en championnat, et le Pamplemousses SC, vice-champion en titre et candidat au sacre, voit ce dernier enchaîner son troisième match sans victoire. Pire : Kevin Jean-Louis et consorts n’ont ramené qu’un point de ces trois dernières rencontres. « Il y a beaucoup de facteurs qui ont joué contre nous », explique Tony François, l’entraîneur de Pamplemousses. « On n’a pas pu travaillé comme il faut, nous enchaînons les matches. En plus, nous avons quelques blessés, et Brandly est malade. »
Il n’empêche c’est l’AS Rivière du Rempart, emmené par Jonathan Édouard, qui jouera le plus crânement ses chances. Si on ne note que de rares tentatives d’ouverture de score de part et d’autre, c’est à la 25e minute que Kengy Saramandif se signalera. Sur un centre aérien de Fabrini Razah, l’ailier gauche de Pamplemousses réalisera une reprise de volée, qui ira finir sa course dans les buts de Godefrey Abrefa.
La réaction des Verts ne tardera pas, lorsque Pascal Luidialam exploitera à son tour une grossière erreur défensive de Pamplemousses. On joue alors la 33e minute. « Ils ont su revenir dans la rencontre en deux occasions », ajoute Tony François. Mais Fabrini Razah, de son côté, s’avérera encore une fois l’homme providentiel. À la 39e, c’est à son tour d’envoyer un petit boulet, qui terminera sa route dans les filets d’Abrefa.
À la mi-temps, Pamplemousses tient donc les trois points en main. Steve Curpanen procède à des changements tactiques, faisant entrer Nick Curpanen à la place d’Alexandre Crouche. Choix payant, puisque c’est ce dernier qui offrira à l’AS Rivière du Rempart l’égalisation et donc lui permettra de rentrer avec le point du nul. On joue la 75e minute. Et l’ancien joueur de Pamplemousses, en deux temps, prendra la mesure de Kevin Jean-Louis, pourtant bien placé devant ses buts. L’AS Rivière du Rempart, ayant fait le principal, se fera une petite frayeur en fin de partie, masi Kevin Perticots, seul contre Abrefa, butera sur le portier des Verts.
« Nous sommes passés à côté des trois points. Nous avions la balle de match au bout des pieds. Il y a de quoi être déçu », avance Tony François. De son côté, Steve Curpanen voit les choses autrement. « Un point est toujours bon à prendre. » Mais c’est surtout ce goût d’inachevé qui restera dans la tête de Steve Curpanen. « On aurait pu faire mieux avec une meilleure préparation. Mais l’important est de ne pas avoir tout perdu au cours de ce match. »
Ce nul voit l’AS Rivière du Rempart se maintenir à quatre longueurs de la zone rouge. Le Pamplemousses SC reste également stationnaire, à la troisième place.