Place à la 27e journée du championnat de football professionnel cet après-midi avec les cinq matches au programme dont le choc entre le leader, l’ASPL 2000 et son dauphin, l’Association Sportive de Quatre-Bornes au stade St-François Xavier (15h30). Les protégés de Benjamin Théodore a pour principale mission de faire chuter les coéquipiers de Bruno Ravina qui comptent 12 points d’avance à 9 journées du dénouement.
Qui l’eut cru en début de saison que l’ASQB jouerait les premiers rôles en championnat. Pourtant, les coéquipiers d’Arnaud Stafford sont, valeur du jour, la seule équipe à être en mesure de renverser l’ASPL 2000. Mais la partie ne s’annonce pas de tout repos pour les Quatrebornais face à l’armada offensive portlouisienne, eux qui n’ont plus perdu depuis la 15e journée en championnat et c’était d’ailleurs face à l’ASQB à domicile (0-1). Ce match s’annonce certainement très disputé avec deux équipes qui se rendront coup pour coup. On se souvient que l’ASQB restait sur une série de matches sans défaite, ayant battu Petite-Rivière-Noire lors de la précédente journée sur le plus petit score qui soit. D’ailleurs le principal danger pour cette équipe demeure Stafford, auteur de 12 réalisations. Quant à l’ASPL 2000, meilleure défense avec 18 buts encaissés et deuxième meilleure attaque du championnat (52), le but est de prendre les trois points à chaque match.
« C’est la dernière ligne droite. Nous devons rester concentré jusqu’au bout car l’objectif est de prendre les trois points à chaque match. Peu importe la manière, mes joueurs  ont conscience qu’il doivent remporter tous les matches restants. C’est le résultat qui compte plus que le contenu », avait fait ressortir Sakoor Boodhun après la victoire contre l’AS Rivière-du-Rempart samedi dernier au stade Anjalay. En cas de victoire, les Ernest, Botlar, Andry et consorts prendraient alors une avance de 15 points au classement et une sérieuse option sur le titre de champion. L’ASQB devra impérativement sortir le grand jeu pour faire durer le suspense.
Un derby du Nord pour raviver la flamme
Le stade Anjalay accueillera pour sa part le derby du Nord de l’île entre le Pamplemousses SC (3e) et l’AS Rivière-du-Rempart (ASRR). Les coéquipiers de Colin Bell sont actuellement dans une mauvaise passe, n’ayant plus gagné depuis la 20e journée et restant sur deux revers successifs, la dernière étant contre La Cure Sylvester (0-1). Ce qui a d’ailleurs poussé Fidy Rasoanaivo à la sortie, lui qui a été remplacé par Tony François. Ce dernier aura d’ailleurs la lourde tâche de redresser la barre, lui qui est un ancien de la maison. Il possède des joueurs de qualité pouvant faire la différence à tout moment et c’est avant tout la confiance qui doit être instaurée au sein de ce groupe. Car n’oublions pas que Pamplemousses est ni plus ni moins que la meilleure attaque du championnat avec 54 buts dont 18 ont été marqués par l’actuel meilleur buteur, le Malgache Zizi Brandly Ratovonirina.
Pour l’ASRR de Steve Curpanen, il faudra renouer avec le succès, victoire qui les fuit depuis la 23e journée. Même si les coéquipiers de Jesson Rungassamy sont réputés pour être difficiles à manier, il se pourrait bien que Pamplemousses décide de se réveiller pour essayer de mettre la pression sur l’ASQB dans cette quête pour la deuxième place. Quoi qu’il en soit, la partie s’annonce très intense car c’est avant tout un match de prestige. La Cure Sylvester (4e), qui reprend petit à petit du poil de la bête, en découdra avec le promu GRSE Wanderers, toujours au stade Anjalay à 18h. Les Rastas restent toutefois sur une défaite contre Chamarel (2-0) et sont actuellement avant dernier, à un point de la lanterne rouge, le Curepipe Starlight. L’occasion est belle pour les hommes de Mervyn Édouard d’aller chercher cette précieuse victoire d’autant qu’ils se sont qualifiés pour les quarts de finale de la MFA Cup en s’offrant une promenade de santé contre Port-Louis Black Horns sur le score sans appel de 10 buts à 0. Gianno Li Tien Kee (11 buts) et Stephen Arthée (10 buts) sont les meilleurs articifiers de La Cure.
Chamarel et le CSSC : Opération maintien
Dans les autres matches, Petite-Rivière-Noire sera opposé au Curepipe Starlight au stade Germain Comarmond à Bambous. La formation de l’Ouest reste sur une courte défaite contre l’ASQB (0-1) et sa dernière victoire en championnat remonte au 21 février dernier. Pour le CSSC, ça va un peu mieux d’autant que la victoire contre Cercle de Joachim lors de la semaine écoulée dans le derby a dû mettre un peu de baume au coeur des supporters dans cette saison . Le CSSC n’a d’ailleurs plus perdu depuis la 21e journée et il se pourrait bien que PRNFC y passe cet après-midi, car les coéquipiers d’Ashley Nazira joue actuellement le maintien, étant le dernier de la classe. Chamarel, dans la zone rouge également, ira défier l’autre formation de Curepipe, Cercle de Joachim au stade George V. Autant dire que les Chamarellois ont le vent en poupe, eux qui ont engrangé trois victoires lors de leurs dernières sorties dont un surprenant 5-1 à l’extérieur contre Pamplemousses. Les Nartey, Buckland, Bazerque et autres Odame doivent s’en méfier.