Les deux premières rencontres de la 29e journée de la Barclays Mauritius Premier League ont eu lieu hier après-midi au stade Guy Rozemont et Anjalay. L’Association Sportive de Quatre-Bornes (ASQB), qui tenait sa victoire, a été accroché dans les dernières minutes par l’Association Sportive de Rivière du Rempart (ASRR). Pamplemousses revient pour sa part à trois longueurs de Roche-Bois Bolton City après avoir fait le show contre la lanterne rouge, Grande-Rivière-Sud-Est (GRSE) Wanderers sur le score de 4 buts à rien.
« Nous avons fait avec les moyens du bord. Je n’en veux pas à mes joueurs, qui ont donné le maximum. Certes, nous aurions dû être beaucoup plus efficaces devant le but, mais des cadres clés sont blessés ou suspendus. Ça fait partie du jeu », a relaté le coach de la formation de la Ville des Fleurs, Benjamin Théodore. Pourtant, l’ASQB, réputé très défensive, a démarré la rencontre pied au plancher en ouvrant la marque dès la 7e minute de jeu par l’intermédiaire de son buteur maison, Arnaud Stafford. Les Verts, cueillis à froid, avaient beaucoup de mal à entrer dans la partie, et Quatre-Bornes en profita pour imposer son rythme et gérer la partie.
La première période a d’ailleurs été hachée par les longs ballons et les contrôles approximatifs des deux formations. Du football brouillon avec d’un côté l’ASQB qui tentait d’endormir son adversaire en la jouant tactique et de l’autre, une équipe nordiste en panne d’inspiration et très limitée en termes de qualité. Autant dire que le spectacle était loin d’être au rendez-vous. En deuxième période, les protégés de Steve Curpanen sont revenus avec de meilleures dispositions. L’ASQB, au contraire, voulait à tout prix garder ce précieux résultat. Dans les 20 dernières minutes, l’on a eu droit à une attaque-défense avec des Quatrebornais en mode Park the Bus. Et finalement, le verrou a sauté dans les arrêts de jeu (90e+2).
Jesson Rungassamy profita d’un mauvais alignement pour catapulter le cuir dans les filets d’une superbe reprise frontale. Le ballon heurta le poteau de Ivahn José pour aller finir sa course dans les filets. 1-1. Le score en restera là au coup de sifflet final. L’entraîneur de l’ASRR, Steve Curpanen, estime que ses joueurs auraient dû faire beaucoup mieux. « Le problème, c’est qu’on est beaucoup trop spectateur en début de match. Ce n’est pas la première fois que nous prenons un but d’entrée et que nous courons après le score. Nous devons changer cette mauvaise habitude. Et je voudrais aussi que mon équipe soit beaucoup plus disciplinée notamment dans la préparation d’avant match. C’est la clé de la réussite. Certains joueurs devraient se remettre en question et travaillaient plus », a-t-il confié.
Dans l’autre rencontre, Pamplemousses a facilement dominé les Rastas de GRSE Wanderers au stade Anjalay sur le score de 4 buts à 0. L’homme de la rencontre se nomme Kevin Perticots, auteur d’un triplé à la 46e, 65e et 84e minute de jeu. C’est le vétéran Guillaume Sockalingum qui avait ouvert le score à la 13e minute. Les Nordistes, deuxième, reviennent à trois longueurs du leader.