Le Cercle de Joachim, champion en titre, et l’AS Rivière du Rempart se sont séparés sur le score nul de 0-0 hier dans le cadre de leur explication comptant pour la 31e journée de la Barclays Mauritius Premier League au stade George V. Les différentes offensives n’ont rien donné, malgré quelques démonstrations de bonne volonté de part et d’autre.
Les Nordistes peuvent remercier leur gardien, Aboobakar Augustin, qui les a sortis de plusieurs mauvaises passes au cours de la rencontre. « Nous n’avons pas perdu et nous sommes quasiment sûrs de ne pas être relégués. Nous pouvons donc nous concentrer sur la prochaine saison », analyse Steve Curpanen, l’entraîneur de l’AS Rivière du Rempart. En fait, son équipe prenait le match à bras le corps d’emblée. Sur un coup franc de Christopher L’Enclume, l’ASRR manquait d’ouvrir la marque, mais Jesson Rungassamy, deuxième meilleur buteur du championnat, se révélait trop court pour tromper Godfred Abrefa (14e).
Les Curepipiens réagissaient dans la foulée. À la construction, Guiyano Chiffone, qui déposait le ballon sur la tête d’Abraham Odame. Mais Aboobakar Augustin veillait au grain et repoussait le cuir (20e). 34e, et le Cercle de Joachim s’avérait cette fois propriétaire du match. Gros travail d’Odame qui ajustait Fabien Pithia, mais Augustin surgissait encore et endiguait l’attaque d’une main ferme.
« Nous n’avons pas su saisir les quelques rares chances que nous avons eues. On a travaillé à l’entraînement, mais ce n’était pas facile dans le fond », avance pour sa par Abdel Ben Kacem, mentor du Cercle de Joachim. L’ASRR reprenait un peu de couleurs sur une tentative d’Emrith Hemmansing, mais il croisait trop son tir (36e).
De retour de la pause, c’est le Cercle de Joachim qui prenait les choses en main. Lorsque, à l’heure de jeu, les Curepipiens héritent d’un coup franc, on pense tenir l’ouverture du score. Mais Adel Langue croise trop sa frappe. Ce sont, par contre, les Nordistes qui auront la meilleure fin de rencontre, avec trois occasions nettes, entrecoupée d’un coup franc de Chifonne repoussé par Augustin encore une fois. D’une part, un tir de Rungassamy qui passe juste à côté (74e), un coup franc de L’Enclume sur la transversale (77e) et ce même L’Enclume qui, pourtant seul face à Abrefa, ne parviendra pas à ajuster son tir (90+3).
« Nous n’avions pas la meilleure équipe possible. Nous avons des joueurs suspendus et d’autres blessés. Résultat : nous avons dû faire avec les moyens du bord », explique encore Steve Curpanen. Abdel Ben Kacem, lui, est d’avis que les Nordistes ont forgé le respect. « Ce n’est pas une équipe à prendre à la légère. Pour nous, le championnat est fini. Nous pouvons seulement viser un podium », ajoute-t-il.
Mais les deux entraîneurs ont coché la date de mercredi sur leur calendrier. Ils joueront les quarts de finale de la MFA Cup. Les Nordistes ont rendez-vous avec l’AS Quatre-Bornes, alors que le Cercle de Joachim tentera de se défaire de l’ASPL 2000. « Nous allons nous concentrer sur la MFA Cup », lancent les deux entraîneurs. Un objectif qui pourrait, pour l’un comme pour l’autre, sauver une saison qui a été en deçà de leurs attentes.