L’équipe du Petite Rivière Noire FC a peut-être relancé la course au titre, en venant à bout du Pamplemousses SC dimanche dans le choc au sommet de la 31e journée au stade Germain-Comarmond. Les protégés de Fidy Rasoanaivo se sont imposés sur le fil (3-2) et profitent de l’occasion pour passer devant les Nordistes, avec un tout petit point d’avance.
L’addition pourrait être salée pour les joueurs de Pamplemousses. Alors qu’ils avaient la possibilité de revenir définitivement à hauteur de Roche-Bois Bolton City, voilà qu’ils lâchent des points et laissent même leur adversaire passer devant eux. Ce sont pourtant eux qui prennent le match en main, lorsqu’ à la troisième minute, Kevin Perticots offre l’avantage aux visiteurs. Toutefois, l’avantage changera de camp en deux minutes. Thierry Lalouette d’abord (27e), puis Adrien François, servi par Stephane Pierre (28e). Ce même Pierre qui, peu après l’heure de jeu, donnera définitivement l’avantage aux siens. Mais les Nordistes ont démontré qu’ils avaient de la ressource, et qu’ils savent les utiliser. Kengy Saramandif, à la 71e, a redonné espoir à ses coéquipiers, mais les dés étaient jetés.
De son côté, Roche-Bois Bolton City a profité de sa victoire sur les GRSE Wanderers et de la chute du Pamplemousses SC pour s’affirmer un peu plus en tête du classement. Certes, le score étriqué (4-3) témoigne de l’intensité de la rencontre, mais aussi de la volonté des Rastas de se sortir de l’ornière où ils se trouvent actuellement.
Cette volonté s’est traduite par l’ouverture du score très tôt par Rodney Castel, soit à la 5e minute. Mais Rijamamana en deux occasions (15e, 41e) et Yannick Titse-Okola (25e, sur penalty) compliquaient la tâche des Wanderers. Doddy Édouard a pour sa part mis les Roche-Boisiens sur orbite définitivement, en corsant l’addition à la 62e minute. Mais les Rastas ont affiché une belle combativité, lorsque Motoula réduisait la marque à la 89e, avant que Rodney Castel ne donne encore des sueurs froides aux Roche-Boisiens en marquant sur penalty. Mais à 4-3, la messe était déjà dite et les Roche-Boisiens, bien que bousculés, ont pu savourer une victoire qui leur permet de conserver la tête du classement, avec trois points d’avance sur Petite Rivière Noire.
Le Savanne SC, a, de son côté, corrigé encore une fois le Cercle de Joachim au stade George V. Les Savannais se sont imposés sur le score de 3-0 contre une équipe curepipienne qui semble avoir perdu ses moyens. Stevenson Hollingsworth (45e), Hedson Mahomet (63e) et Ezeji Chigozie (85e) ont été les bourreaux d’une formation qui a perdu ses repères.
L’ASPL 2000, pour sa part, peut remercier Ludovic Lafoudre pour le but marqué à la 23e. Cet unique réalisation de l’ailier port-louisien a été suffisante pour que son équipe ramène les trois points de son déplacement au stade Anjalay, où les champions en titre affrontaient l’AS Rivière du Rempart. L’ASPL 2000 passe, grâce à cette victoire, à la quatrième place, devant l’ASQB. Les Quatre-Bornais ont été vaincus pour leur part par La Cure Sylvester sur leur pelouse du stade Guy-Rozemont sur le score de 1-0. C’est Jovani Jubeau qui a été l’auteur de cet unique but.