L’ASPL 2000 a terminé sa campagne 2015-16 avec le trophée de champion, remis hier au stade Guy-Rozemont, au terme d’un match nul (1-1) contre l’AS Quatre-Bornes. Les hommes de Sakoor Boodhun n’ont pas laissé de grande marge de manoeuvre aux Quatre-Bornais, qui terminent à la quatrième place du classement final, à deux points de La Cure Sylvester, vainqueur hier des GRSE Wanderers (6-0).
Le stade de Rose-Hill s’était paré de rouge pour voir les Port-Louisiens soulever leur premier trophée sous l’ère professionnelle et le sixième de leur histoire. Pourtant, la fête aurait pu être gâchée lorsque Arnaud Stafford s’offrait le luxe de percer la défense port-louisienne pour marquer dans le but vide de Kinsley Léopold à la 39e minute.
Les différentes attaques étaient endiguées par la charnière défensive de l’AS Quatre-Bornes, jusqu’à la 76e minute et une faute de main de Jean-Karl Augustin. Adrien Botlar ne se fait pas prier pour prendre Dylan Sévère à contre-pied et remettre les deux équipes à niveau. Au coup de sifflet final, l’heure est aux célébrations pour l’ASPL 2000.
« Je tiens à féliciter les joueurs pour avoir été exemplaires pendant toute cette saison », souriait Sakoor Boodhun, l’entraîneur port-louisien. Les choses sont rarement allées de travers. « Je pense que nous avons réalisé une très bonne saison. Nous avons fait le boulot », poursuit le technicien.
En effet, les Port-Louisiens terminent largement en tête avec un total de 80 points pour 24 victoires, huit matches nuls et seulement quatre défaites. « Nous terminons avec la meilleure attaque et la meilleure défense. » La saison précédente est donc oubliée. « Pour les joueurs, le staff et les sponsors, ce titre représente beaucoup. »
Maintenant, les regards sont braqués sur la MFA Cup. Mercredi, les Port-Louisiens affronteront le Pamplemousses SC, dauphin du championnat. « Nous avions le titre en priorité. Maintenant, c’est une autre paire de manches », relativise l’entraîneur port-louisien.
Quant à l’AS Quatre-Bornes, il y a un mélange de satisfaction et de déception au coup de sifflet final. « Nous passons de la septième à la quatrième place. Sauf que nous étions deuxièmes. Mais il n’empêche que l’AS Quatre-Bornes a su forcer le respect de ses adversaires », avance Benjamin Théodore.
Le Pamplemousses SC a maintenu sa deuxième place grâce à sa victoire 4-2 contre son voisin nordiste, l’AS Rivière du Rempart. Le succès est venu du doublé de Frabini Razah (12e, 36e), d’Agathe et enfin de Branly Ratovorinina, sur penalty dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. L’AS Rivière du Rempart ripostait d’abord par Christopher L’Enclume à la 33e, avant que Jesson Rungassamy n’inscrivît lui aussi son nom sur la feuille de match à la 85e.
La Cure Sylvester, par contre, n’a laissé aucune chance aux GRSE Wanderers, au stade St François Xavier. Le score, largement en faveur des Port-Louisiens, leur permet de ravir la troisième place in extremis à l’AS Quatre-Bornes. Ce succès porte la marque de Stephen Arthée, auteur d’un triplé aux 8e, 65e et 72e, puis celle de Gianno Li Tien Kee (46e, 77e) et, enfin, de Wesley Lapierre (86e).
Le CSSC, déjà relégué, a connu une défaite (1-3) aux mains du Petite Rivière Noire FC. Cette rencontre s’est jouée en quatre minutes, alors que les Curepipiens menaient depuis la 26e sur une réalisation de Fabrice Pithia. Mais Stéphane Pierre permettait d’abord aux joueurs de l’ouest de revenir (53e), avant que Rajoroson ne leur donnât l’avantage deux minutes plus tard. Finalement, Stéphane Pierre crucifiait les Curepipiens à la 57e.
Le Cercle de Joachim a quant à lui quitté le stade Germain-Comarmond, où il affrontait le Chamarel SC, avec le point du match nul (0-0). Chamarel, relégué, sauve l’honneur en terminant à la neuvième place, alors que le Cercle de Joachim prend la cinquième place au final.