Le Pamplemousses SC a remporté hier son ultime rencontre de championnat contre La Cure Sylvester (3-0) au stade George V, validant par la même occasion son premier titre de champion sous l’ère professionnelle. Un sacre que les protégés de Tony François ont construit tout au long de la saison, avec des hauts et des bas. Hier, leur ultime sortie contre les Sylvesters n’a été qu’une formalité.
Ironiquement, ce sont contre ces mêmes Sylvesters qui les avaient vaincus lors de la première journée du championnat que Branly Ratovorinina ont scellé leur final. L’occasion était trop belle pour la rater. Alors que le stade Germain-Comarmond vibrait au rythme de l’ouverture du score par Stephen Arthée (3e), le stade George V, lui, était silencieux.
Mais à la 23e, Fabrini Razah a délivré les siens, lorsqu’il récupérera un ballon mal renvoyé par Gianny Bonnatout, le portier des Sylvesters (1-0). « J’ai pensé à ce titre pendant longtemps, jusqu’à en perdre le sommeil. Ce n’est pas une expérience que je veux revivre », lâchait un Tony François nettement soulagé à l’issue de la rencontre.
Lorsque Branly Ratovorinina ouvre le score à la 40e minute, c’est tout le stade qui exulte. Signe de la force de frappe de Pamplemousses : ses deux meilleurs buteurs, Fabrini Razah et Branly Ratovorinina, ont rejoint en 20 minutes Stephane Pierre (PRNFC) au classement des buteurs. Ils comptent 21 buts chacun.
Malgré quelques vaines tentatives, l’attaque de La Cure Sylvester ne réussira pas à prendre à défaut la défense nordiste. Il y a bien eu ce débordement de Gianno Li Tien Kee, conclu par un tir à ras de terre. Mais Kevin Jean-Louis veillait au grain. Et lorsqu’à la 85e minute Ratovorinina parviendra encore à prendre le dessus sur Bonnatout, c’est tout le banc nordiste qui s’en va célébrer le sacre avec son buteur malgache.
De son côté, Colin Bell, l’emblématique capitaine du Pamplemousses SC, peut prendre sa retraite : il a remporté le sacre avec les Nordistes. « C’était vraiment l’objectif de la saison. C’était difficile par moments. Mais on y a cru jusqu’au bout », lance le joueur, qui raccroche définitivement les crampons. « C’est fini. J’ai remporté deux trophées cette saison. Je suis heureux de terminer sur une bonne note. »
Au classement final, on retrouve le Pamplemousses SC, champion de l’exercice 2016-17 avec 73 points. Son dauphin, le Petite Rivière Noire FC, ne concède qu’un tout petit point de retard. Roche-Bois Bolton City, promu chez l’élite à l’issue de la saison précédente, occupe le troisième rang, à trois longueurs de Petite Rivière Noire. Le champion sortant, ASPL 2000, termine au pied du podium.
Par contre, cette dernière journée n’a pas fait que des heureux. L’AS Rivière du Rempart, en courbant l’échine contre Petite Rivière Noire, rejoint la D1. En revanche, son rival pour le maintien, le Savanne SC, sauve sa place in extremis grâce à une victoire 2-0 contre les GRSE Wanderers au stade Harry-Latour.