La Cure Sylvester SC a gagné le droit de rester chez l’élite la saison prochaine en disposant, pour son ultime match de play-offs, du Savanne SC sur le score de 2-0 samedi au stade George V. Un match que les Port-Louisiens ont pris à bras le corps dès l’entame.
« L’objectif est atteint. Nous restons en Barclays Premier League », lâche Danilo Perticot, l’entraîneur de La Cure Sylvester, soulagé. C’est Fabrice Li Tien Ki qui avait annoncé la couleur en début de rencontre, en ouvrant la marque dès la deuxième minute de jeu. Il a par la suite fallu attendre la 58e minute et Isaac Ediah pour voir La Cure Sylvester donner définitivement l’avantage aux siens.
La joie dans le camp port-louisien était toute légitime. « Je ne dirai pas que c’était une mauvaise saison. Nous avons gagné la Republic Cup, mais l’objectif était de se maintenir chez l’élite. Nous y sommes ». Danilo Perticot se veut également optimiste pour la deuxième saison de son équipe chez l’élite. « Cette saison nous avons joué pour le maintien. L’année prochaine, nous viserons mieux, et pourquoi pas le titre ? »
C’est donc grâce à cette victoire que La Cure Sylvester SC se maintient chez l’élite. Auparavant, les protégés de Danilo Perticot avaient disposé de Roche-Bois Bolton sur le score sans appel de 3-0, buts marqués par Brasse, Li Tien Kee et Selmour.
Le maintien de La Cure Sylvester s’est construit dès son premier succès en play-offs. Par la suite, le Savanne SC et Roche Bois Bolton City se sont neutralisés sur le score de 2-2, avec des buts inscrits par Desalles et Laboucherie pour les Sudistes, alors que Luidialam et Paulin ont trouvé les chemins des filets pour les Port-Louisiens.
Maintenant que la saison est achevée, Danilo Perticot veut donner un nouveau souffle à sa formation. « Tout dépendra en effet des recrutements que nous pourrions effectuer. Mais en même temps, les joueurs ont des qualités que nous devons exploiter au maximum », fait-il ressortir.
Il tient à remercier la direction du club. « Je suis arrivé à mi-saison. Les dirigeants m’ont fait confiance et ensemble nous avons pu maintenir le club au sein de la Barclays Mauritius Premier League. J’ai une pensée également pour le staff technique, Steeve Toinette et Edley Auguste. Ce succès est aussi le leur », conclut-il.