L’ASPL 2000 a réalisé la belle opération de la 26e journée de championnat hier en s’imposant sur le plus petit score qui soit au stade Anjalay face à l’Association Sportive de Rivière-du-Rempart (ASRR) grâce à l’expérimenté Bruno Ravina, buteur dans les dernières secondes de la première période. Les protégés de Sakoor Boodhun prennent 13 points d’avance sur leur dauphin, Pamplemousses, qui a trébuché contre La Cure Sylvester (0-1).
La formation phare de la Capitale peut pousser un ouf de soulagement car à 10 journées de la fin, elle compte désormais 13 longueurs d’avance sur Pamplemousses. L’ASPL 2000 a surtout misé sur l’efficacité car dans le jeu, il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la dent. Idem pour l’ASRR qui aura été très déçevant à domicile, eux qui n’ont pas vraiment inquiété le gardien prometteur de l’ASPL 2000, Joseph Leopold. « Aujourd’hui (ndlr:hier), peu importe la manière, l’objectif était de prendre les trois points. Et nous pouvons repartir satisfaits car ce n’était pas évident de venir jouer à l’extérieur contre une équipe réputée difficile à manier. Nous devons poursuivre sur ce même rythme pour les prochaines rencontres. Le maître mot demeure régularité », a fait ressortir l’entraîneur, Sakoor Boodhun.
En première mi-temps, les deux équipes faisaient preuve de beaucoup de déchets techniques et ce n’est qu’à la 35e minute que la partie a commencé à s’enflammer un petit peu. Jonathan Ernest, de loin le meilleur portlouisien, s’est démené comme un beau diable en attaque, mettant à contribution le gardien de l’ASRR, Aboobakar Augustin. Le vire-voltant ailier malgache, Olivier (alias Ronaldo) a lui vendangé pas mal d’occasion. Mais à la 45e minute, la reprise frontale de Ludovic Lafoudre allait heurter la transversale d’Augustin mais Ravina a bien suivi pour catapulter le cuir dans les filets (1-0). Le score en restera là. À la sortie des vestiaires, l’ASPL 2000 a bien géré son acquis et aurait même pu doubler la mise en fin de partie sur un exploit individuel d’Adrien Botlar mais sa frappe fut repoussée.
L’ASQB chipe la 2e place à Pamplemousses
Le leader du championnat peut toutefois remercier son voisin ennemi, La Cure Sylvester, qui a enfoncé Pamplemousses un peu plus dans la crise, l’emportant également sur un seul but marqué par Wisdom Abuchi à la 84e minute de jeu. L’Association Sportive de Quatre-Bornes (ASQB) a profité du faux-pas des Nordistes pour lui ravir la deuxième place grâce à un précieux succès à domicile contre Petite-Rivière-Noire au stade Guy Rozemont. Belle opération des hommes de Benjamin Théodore qui enregistrent leur 13e victoire de la saison. Le derby de la Ville Lumière opposant la lanterne rouge, le Curepipe Starlight (CSSC) à son voisin Cercle de Joachim au stade George V, a vu la victoire du premier nommé qui s’est imposé sur le plus petit score qui soit.
Toutefois, le CSSC reste le dernier de la classe puisque son principal concurrent pour le maintien, Chamarel, a facilement dominé Grande-Rivière-Sud-Est (GRSE) Wanderers dans le duel des mal classés. C’est la troisième victoire consécutive de la formation de l’Ouest qui surfe sur une vague positive.