L’ASPL 2000 ne conservera pas son titre de champion de Maurice. En effet, ils sont trois prétendants à lutter pour le Graal, à savoir Pamplemousses, Roche-Bois Bolton City et un invité que l’on n’attendait pas forcément au tournant, Petite-Rivière-Noire. Les deux premiers sont à égalité avec 64 unités, alors que la formation de l’Ouest n’a qu’un point de retard. Les dernières rencontres s’annoncent fatidiques dans ce qui pourrait être la dernière saison de la professionnalisation.
Après Cercle de Joachim et l’ASPL 2000, il se pourrait bien qu’un nouveau club soit sacré pour ce qui semble être la der du foot professionnel. Ce sont les Nordistes de Tony François qui pointent à la première place. Deux jours après avoir ravi les commandes au néo promu Bolton City, les coéquipiers de Colin Bell ont cédé deux précieux points en se faisant accrocher par l’Association Sportive de Quatre-Bornes (ASQB) sur un nul vierge. Dans la soirée d’aujourd’hui, Pamplemousse tentera de renouer avec le succès face à son ennemi de toujours, l’Association Sportive de Rivière-du-Rempart, dans un derby du Nord qui s’annonce chaud bouillant. Même si les blancs et bleues sont grands favoris et que l’ASRR est assuré de rester chez l’élite la saison prochaine, ces derniers voudront certainement jouer un mauvais tour à leur voisin ennemi, histoire de faire échouer leur lutte pour le sacre.
Mais Pamplemousses possède une attaque de feu avec un total de 68 buts inscrits en 33 matches (la meilleure à ce jour) de même que des joueurs de qualité à l’instar de Kevin Perticots, Branly Ratovonirina ou encore Guillaume Sockalingum. L’ASRR est la troisième plus mauvaise défense du championnat avec 61 buts encaissés. En ce qu’il s’agit de Bolton City, qui réalise une incroyable saison pour sa première au sein de l’élite, l’objectif sera bien évidemment de terminer la saison en beauté, tout en espérant un faux pas de Pamplemousses. Après avoir été battus en Petite-Rivière-Noire, les protégés de Jérôme Thomas se sont bien repris en dominant facilement Cercle de Joachim sur le score de 3 buts à rien. Yannick Titse Okala, Armand Mpoue et Rijamanana avaient été les bourreaux des Curepipiens lors de la précédente journée.
Gare au piège pour Bolton
Cette fois, Bolton croisera le fer avec l’ASQB, réputé très difficile à manier. D’autant que l’équipe de Benjamin Théodore possède la meilleure défense du championnat (avec l’ASPL 2000), n’ayant encaissé que 32 buts. La rencontre se tiendra lundi (15h30) au stade St-François Xavier. Bolton devra impérativement se livrer pour faire sauter le verrou quatrebornais, car un nul pourrait définitivement les mettre hors course dans la lutte au titre. Petite-Rivière-Noire a également son mot à dire dans ce duel à distance pour le sacre. La bande à Fidy Rasoanaivo est d’ailleurs la formation la plus régulière en 2017 et défendra crânement ses chances jusqu’au bout. Victorieux de la lanterne rouge, Grande-Rivière-Sud-Est (GRSE) Wanderers, sur le score de 2 buts à 0 suite à des réalisations de Stephane Pierre (40e) et Stephen Arthée (90e+), PRNFC recevra la visite de Cercle de Joachim lundi au stade Germain Comarmond avec la ferme intention de prendre les trois de la victoire.
CDJ, 7e au classement, est loin d’être un foudre de guerre, et l’on voit mal comment les hommes de Denis Dookhee pourraient stopper la marche en avant des coéquipiers de Pierre. Dans les autres rencontres, l’on retiendra le déplacement de l’ASPL 2000 au stade George V pour y affronter le mal classé Savanne SC. Le tenant du titre peut dire adieu à son bien, ayant subi une défaite face à La Cure Sylvester lors du derby de la capitale à sa dernière sortie, sur le plus petit score qui soit. C’est Bruno Ravina qui a marqué contre son camp dans les arrêts de jeu. Autant dire que l’ASPL 2000 voudra certainement remporter ces deux derniers matches pour essayer d’accrocher un podium. Au stade Harry Latour, La Cure Sylvester en découdra avec le dernier de la classe, GRSE Wanderers. Un duel à la portée des hommes de Sarjoo Gowreesunkur qui, quoi qu’il advienne, devraient conserver leur sixième place.