Roche-Bois Bolton City a remporté, samedi au stade St-François Xavier, le duel qui l’opposait au Cercle de Joachim dans le cadre du 24e acte de la BMPL. Une victoire qui accentue l’avance des bleu et blanc, qui profitent du faux-pas du Pamplemousses SC pour conserver la tête du classement avec cinq points d’avance.
Les Roche-Boisiens ont continué leur petit bonhomme de chemin en venant à bout d’une formation du Cercle de Joachim décousue. Le score de 3-1 reflète parfaitement la physionomie de la rencontre, que les protégés de Jérôme Thomas ont maîtrisée de bout en bout. Déjà, l’inusable Doddy Édouard, à la demi-heure de jeu, a mis les siens en orbite. Dans la foulée, son camarade Jordi Paul s’est signalé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps pour corser l’addition.
À 2-0, la réaction du Cercle de Joachim ne s’est pas fait attendre. Francis Rasoloforinina a permis aux Curepipiens de revenir dans la partie trois minutes après la reprise. Mais c’était sans compter la détermination des Roche-Boisiens, qui corseront l’addition grâce à Marcel Kedep. Ce dernier se fait justice du point réparateur à la suite d’une faute d’Isaac Nartey sur Doddy Édouard. Si Roche-Bois Bolton City se maintient en tête, le Cercle de Joachim se retrouve toujours dans la deuxième partie du tableau, à la sixième place.
Au stade Anjalay, le Pamplemousses SC n’a pu prendre le meilleur sur l’AS Quatre-Bornes. Les Nordistes ont en effet fait un match nul (1-1) contre une formation quatre-bornaise solide sur ses bases. Certes, Fabrini Razah a cru avoir fait le plus dur en ouvrant la marque à la 30e minute. Mais Frédéric Sarah, la pépite de l’équipe de la ville des fleurs, a validé son statut en répondant à Fabrini Razah à la 57e. Le Pamplemousses SC accuse donc un retard de cinq points sur le leader, alors que l’AS Quatre-Bornes est cinquième.
Par contre, le Petite Rivière Noire FC a fait une bonne opération contre les GRSE Wanderers. La victoire des protégés de Fidy Rasoanaivo contre la lanterne rouge les place à deux points du podium. Pascal Dig-Dig a ouvert la marque deux minutes après l’engagement. La réponse des Rastas surviendra peu après le premier quart d’heure de jeu, sur un but de Rodney Castel. Mais Petite Rivière Noire a su faire preuve de réalisme. C’est d’ailleurs sa recrue estivale, Stephen Arthée, qui s’est chargée de faire la différence en deux occasions. La première à la 42e et la deuxième fois à la 57e.
Finalement, la dernière rencontre, entre le Savanne SC et l’AS Rivière du Rempart au stade Harry-Latour, a souri aux Nordistes. Il semble que les protégés de Steve Curpanen aient retrouvé leur allant, surtout Jesson Rungassamy, qui ouvre la marque à la 26e. Ensuite, Nick Curpanen donnera définitivement l’avantage aux siens en envoyant le cuir au fond des filets à la 54e. Les Nordistes mettent un peu plus de distance entre la zone rouge et eux, alors que les Rastas n’arrivent pas à quitter la dernière place du classement.