C’est aujourd’hui que le Club M en découdra avec les Warriors du Zimbabwe dans le cadre de la manche aller du premier tour des 3es Championnats d’Afrique des Nations (CHAN). Les protégés d’Akbar Patel sont dans l’obligation de sortir le grand jeu cet après-midi afin de négocier le match retour dans la sérénité le 4 août prochain à Harare. La tâche de nos compatriotes s’annonce toutefois très difficile.
Les coéquipiers de Colin Bell (capitaine) savent ce qu’ils ont à faire et ils se doivent de donner le maximum pour faire trembler les filets zimbabwéens. « Ce sera très difficile car le Zimbabwe est une sélection qui pratique un football très efficace. Il faudra qu’on prenne le jeu à notre compte et il ne faudra en aucun cas prendre de buts. Mes coéquipiers et moi sommes prêts à en découdre et nous ferons le maximum pour faire honneur au pays et au public. Nous nous sommes bien préparés et nous comptons mettre en pratique tout ce que nous avons travaillé à l’entraînement », indique le capitaine du Club M.
La Cosafa Cup (tenue du 6 au 20 juillet, et remportée par la Zambie) aura été une bonne mise en jambes pour le Club M, qui après une défaite contre la Namibie (1-2), a enchaîné avec une victoire facile sur les Seychelles sur le score sans appel de 4 buts à 0 dans le groupe A. Il est à noter que le Club M refait son apparition au niveau international sur la pelouse curepipienne sept mois après sa sortie gagnante contre les Comores (2-0). Akbar Patel fait ressortir que son équipe est motivée. « Ils sont conscients de l’enjeu et ils feront de leur mieux pour faire un bon résultat. Je m’attends à ce que ce soit très dur car les Zimbabwéens sont des joueurs très bons physiquement et techniquement », explique l’entraîneur national.
Ce dernier a tenu à spécifier que le maître mot sera toutefois la rigueur et la discipline. « Il faudra s’appliquer car le maître mot sera la discipline. Les joueurs doivent respecter les consignes et être psychologiquement au point. Il faudra rester lucide et attaquer au bon moment car nous n’aurons pas tout le temps le monopole du ballon. La concentration est la vigilance seront de mise », ajoute notre interlocuteur. En ce qu’il s’agit de la formation, le X1 initial devrait à priori être composé du gardien de but, Ivahn José, des défenseurs Denis Dookhee, Percy Buckland, Joye Estazie, Chandrayah Veeranah, Christopher Bazerque, des milieux de terrains Colin Bell, Stephan Pierre, des ailiers Jonathan Ernest et Fabrice Pithia et de l’attaquant Gerty Calembé.
Le Zimbabwe pour sa part ne viendra pas avec la fleur au fusil mais bien évidemment avec l’intention de venir chercher la victoire. Après son échec en finale de la Cosafa Cup, les hommes de Ian Gorowa comptent aller le plus loin possible dans cette compétition. L’entraîneur des Warriors a d’ailleurs prévenu qu’il n’envisage pas un jeu basé sur la défensive mais qu’il tentera le tout pour le tout. Il a d’ailleurs indiqué que ces joueurs retrouvent petit à petit un rythme de compétition et ce, après un break de trois jours consécutifs à la Cosafa Cup. À titre d’information, c’est un quatuor seychellois qui dirigera la rencontre. Nelson Emile aura pour assistants Gilbert Lista et Eldrick Adélaïde. Jean-Claude Labrosse agira lui comme quatrième arbitre. Soulignons que l’assesseur du match est le Mozambicain Aurelio Mathias.
La rencontre sera retransmise en direct sur Sports 11 et MBC 3. Le public est ainsi attendu en grand nombre pour donner de la voix. « J’espère que le public sera au rendez-vous car nous avons besoin de leur soutien », souligne le capitaine de la sélection. Pour la petite anecdote, le Club M mettra le cap sur Harare via Johannesburg mercredi, soit le jour des élections présidentielles du Zimbabwe. Soulignons toutefois que les joueurs expatriés ne sont pas autorisés à participer aux CHAN. La phase finale de cette compétition se tiendra du 10 janvier au 1er février 2014.