Le sélectionneur du Ghana, Avram Grant, a présenté la semaine dernière l’équipe qui affrontera le Club M dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017 au stade Anjalay, comptant pour le groupe H. Une équipe que les Ghanéens avaient battue 7-1 à l’aller chez eux et que le sélectionneur souhaite à nouveau dominer, en terre étrangère cette fois. C’est dans cette optique que le technicien a rameuté ses troupes. Et pas des moindres.
Il y a quelques jours, Avram Grant annonçait la liste des « happy 23 » qui feraient le déplacement pour la rencontre face au XI de Maurice. Parmi, des noms ronflants. Andre Ayew, Jordan Ayew, Thomas Partey, les deux défenseurs du champion d’Angleterre, Leicester City, Daniel Amartey et Jeffery Schlupp. Pour la petite histoire, ce dernier avait marqué contre le Club M à l’aller.
De quoi donner des complexes aux protégés de Joe Tshupula ? Non. Pas du tout, à en croire le coach mauricien, en conférence de presse vendredi dernier. « Il faudra simplement jouer le coup à fond et assurer ses arrières », avait-il dit.
Dans un communiqué émis la semaine dernière, le technicien des Black Stars a donc dévoilé un groupe de 23 joueurs, dont quelques surprises. Ainsi, pour protéger ses buts, Avram Grant aura le choix entre deux portiers issus de la Ghana Premier League, Fatau Dauda (Ashanti Gold) ou Richard Ofori (Wa All Stars), ou du gardien de Cordoba en Espagne, Razak Braimah.
Dans sa ligne défensive, hormis les deux champions d’Angleterre, on retrouvera Baba Rahman (Chelsea), Jonathan Mensah (Anzhi Makhachkala, Russie) et Edwin Gyimah (Orlando Pirates, Afrique du Sud), pour ne citer que ceux-là.
En milieu de terrain, l’attraction devrait être Thomas Partey, récent finaliste malheureux de la Ligue des Champions avec l’Athletico Madrid. À ses côtés, Frank Acheampong (Anderlecht, Belgique), Emmanuel Agyemang-Bayu d’Udinese en Italie, Christian Atsu et Mubarak Wakaso, respectivement issus des rangs de Malaga et de Las Palmas.
En attaque, forcément, les frères Ayew, Andre et Jordan, de Swansea City et Aston Villa, seront à surveiller comme le lait sur le feu. Ebenezer Assifuah (Sion, Suisse) et Patrick Twumasi (FC Astana, Kazakhstan) sont eux prêts à prendre le relais à l’avant. Du côté des absents, on note celle d’Asamoah Gyan, qui laisse la place à Twumasi. Les Ghanéens ont repris l’entraînement lundi, selon la presse ghanéenne.
Quant au Club M, il est en stage à Trianon afin de préparer la rencontre contre les Black Stars et la Cosafa Cup. Mais comme Joe Tshupula le dit, chaque chose en son temps. « Nous allons nous concentrer uniquement sur notre match et ne pas nous préoccuper de ce qui se passe dans les autres groupes. »
La pression monte-t-elle ? « J’ai seulement dit aux garçons que ce n’était pas le match de la dernière chance. Mais nous utilisons aussi la pression pour faire quelque chose de bien », rappelle Joe Tshupula.
Concrètement, le public peut s’attendre à un beau match de la part des Mauriciens. « Les joueurs et le public devront le vivre pleinement. Moi, je fais confiance à 100 % aux garçons. »
À l’heure actuelle, le Ghana est en tête du groupe H, avec 10 points, devant le Rwanda et Maurice, tous deux crédités de six points. Le Mozambique, avec un tout petit point, est déjà hors course.
La liste des Ghanéens
Gardiens de buts : Razak Braimah (Cordoba, Espagne), Fatau Dauda (AshantiGold, Ghana), Richard Ofori (Wa All Stars, Ghana)