Maurice est éliminée des préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) U20 2013 malgré son nul blanc (0-0) concédé face à la République démocratique du Congo (RDC) à l’occasion de la manche retour du deuxième tour hier après-midi au stade Germain-Comarmond à Bambous.
Maurice n’a pu remonter les trois buts encaissés quinze jours de cela à l’aller au stade des Martyrs à Kinshasa. Mais la bande à Alain Jules a tenu tête malgré tout à son adversaire après avoir été réduite à dix après l’exclusion à la 34e minute de son ailier droit Juliano Pudoo pour accumulation de cartons jaunes.
« Dommage que nous avons dû évoluer à dix pendant presque une heure de jeu. L’exclusion de Pudoo a certainement changé les données. Quoi qu’il en soit, mes joueurs ont réalisé une bonne performance. La RDC était prenable », fait ressortir Alain Jules, entraîneur national des U20.
Les joueurs locaux ont été certes courageux hier, mais les Congolais ont montré qu’ils pouvaient monopoliser le jeu à n’importe quel moment. Sur les plans collectif et individuel, les protégés de Baudouin Lofombo-Geleme ont affiché de meilleures dispositions.
Sur l’ensemble de la première période, les Mauriciens ont effectué des tirs sporadiques, à l’instar d’une tête piquée à côté de Jordy Iram (15e) ou encore d’un tir appuyé d’Alexandre Papillon (40e), sans pour autant inquiété le gardien Bakala Landu. La RDC a eu quelques occasions plus nettes mais a péché dans la finition, comme ce tir à ras de terre de Vivien Mugale bien capté par un Christopher Caserne bien inspiré hier.
La seconde tranche a été plutôt équilibrée mais toujours est-il que ce sont les Congolais qui ont eu les occasions les plus franches avec Mukendi Mukenga (69e), celui là même qui avait inscrit deux des trois buts à l’aller.
Il faut faire ressortir que l’issue de la rencontre aurait dû être tout autre n’était la maladresse de Ntubi Soki. En effet, bien placé dans les six mètres, l’attaquant congolais ne put ajuster son tir comme il se doit (90e). Reste que Caserne veillait au grain. Durant les arrêts de jeu, Liteka Eriki allait donner des sueurs froides aux Mauriciens. Après s’être déjoué de la défense, il n’arrivait toutefois pas à prendre à défaute le gardien.
Ce 0-0 est plus ou moins un score encourageant pour les locaux, qui ont évolué à dix pendant la majeure partie de la rencontre. Les Congolais l’emportent 3-0 au combiné et décrochent logiquement leur qualification pour le troisième et dernier tour des préliminaires.
« Je suis à la fois déçu et satisfait. D’un côté je suis déçu du fait qu’on n’a pas pu s’imposer alors l’objectif était la victoire, de l’autre je suis satisfait puisque nous avons obtenu notre qualification. C’est ça l’essentiel », a déclaré Baudouin Lofombo-Geleme.