Le Cercle de Joachim a remporté le match au sommet de la 11e journée de la Premier League l’opposant au Pamplemousses SC 2-1, hier au stade Anjalay. Les Curepipiens reprennent du coup la tête du classement aux Nordistes.
Un doublé de Guillano Chiffone (38e et 56e), contre un but de l’inévitable Kersley Appou (68e), a permis au Cercle de Joachim d’empocher les trois points en jeu dans cette confrontation avec un adversaire direct pour la première place. Ce match, très tactique, était plaisant à suivre dans la mesure où les deux protagonistes étaient quasiment du même niveau.
Avec son schéma 3-5-2, le Pamplemousses SC a tenté de bloquer les espaces dans l’entrejeu. Mais Guillano Chiffone, Christopher L’Enclume et leurs camarades ont su gérer et déjoué les pièges tendus par l’adversaire.
Malgré les offensives d’un côté comme de l’autre, c’est le Cercle de Joachim qui s’est mis en évidence grâce à son stratège Guillano Chiffone qui, d’un tir foudroyant sur un service de Christopher L’Enclume, ne donna aucune chance à Kevin Jean-Louis. Ce but tout à fait valide engendra toutefois une contestation de la part des joueurs de Pamplemousses puisque le ballon avait perforé les filets pour se retrouver en dehors des buts nordistes (1-0, 38e).
Le Cercle de Joachim a continué à presser son adversaire après le réengagement. À force de persévérance, les Curepipipens parviendront à aggraver la marque, toujours par l’entremise de Chiffone, d’une belle frappe brossée après une passe de José Rajoroson (2-0, 58e).
« Je suis très heureux de cette victoire. Nous sommes désormais leaders et nous comptons bien tenir la cadence afin d’atteindre notre objectif qui est de remporter le championnat. Les joueurs ont bien suivi les consignes par rapport à la tactique adoptée. Ils étaient très combatifs et cela a aidé à faire la différence. Maintenant que nous sommes leaders, nous devons nous attendre à être pris en chasse par nos adversaires », fait ressortir Joe Tshupula, technicien de la formation curepipienne.
Avec deux buts de retard, Pamplemousses a jeté tout son poids dans la bataille et arrivera à réduire l’écart sur un but de Kersley Appou, qui reprenait de la tête un coup franc de son capitaine Colin Bell (2-1, 68e). Cette réduction du score devait redonner espoir à l’équipe nordiste, qui a multiplié les attaques, mais sans succès. Toujours est-il que Joachim aurait pu se mettre définitivement à l’abri, mais Rajoroson, seul face au gardien adverse, n’arrivait pas à cadrer son tir (92e).
« Nous n’avons pas fait une bonne performance. J’ai l’impression que les joueurs n’étaient trop bien préparés mentalement. Nous devons revoir certaines choses dans notre fonctionnement afin de galvaniser le groupe », estime Henri Spéville, entraîneur de Pamplemousses.