Le Club M tient sa qualification pour le second tour de la phase préliminaire du Championnat d’Afrique des Nations (ChAN) 2018 au terme d’un martch nul (1-1) samedi au Stad Linite aux Seychelles. C’est Marco Dorza qui a libéré la sélection mauricienne, qui s’est toutefois fait une frayeur en concédant l’égalisation.
C’est encore une fois un défenseur qui sauve la mise. Il s’agit de Marco Dorza qui, à la 14e, mettait les Mauriciens en orbite. Ce but à l’extérieur leur conférait un avantage certain. Mais les Seychellois, devant leur public, poussaient de plus en plus. Les Dalons obtenaient un penalty à la 49e, que Kevin Jean-Louis détournait. Mais il ne pouvait rien faire sur la reprise de Leeroy Coralie, en embuscade (49e).
Enhardis par ce but, les Seychellois ont encore tenté de faire craquer la défense mauricienne comme à l’aller, mais elle a tenu bon. À l’arrivée, Maurice se qualifie au combiné 3-2, après avoir vaincu son adversaire 2-1 au stade Anjalay une semaine plus tôt. Pourtant, l’entraîneur national, Joe Tshupula, mesure toute l’ampleur de ce que ses protégés ont accompli. « C’était un match très difficile, avec deux équipes qui voulaient la victoire. »
Devant cet état de choses, Maurice se devait d’entrer dans le match très rapidement. « Notre objectif était de marquer vite et on l’a fait. On a sorti un bon match. » Dans la foulée, il admet qu’une victoire à l’extérieur n’est jamais chose acquise. « Je suis maintenant un entraîneur  heureux. »
Reste que Joël Decommarmond, l’entraîneur seychellois, se lamente de la malchance qui était de son côté. « Nous avons aussi fait un bon match. Nous n’avons seulement pas eu la chance de notre côté. » Il reconnaît toutefois que ses protégés ont tout donné. « Je suis content des joueurs. Ils se sont battus pendant les 90 minutes de la rencontre. »
À Joe Tshupula maintenant de préparer le Club M en fonction de son prochain adversaire, l’Angola. « Pour les petits pays, tous les matches contre les grosses nations sont importants. C’est un bonus pour le football mauricien. » Il faut savoir que l’Angola est actuellement classé à la 148e place du ranking de la FIFA. Une tout autre dimension, même si en football tout reste possible…