La sélection de Maurice durant les JIOI 2019

L’inamovible Akbar Patel sera le seul maître à bord du Club M et n’aura pas Francisco Filho en binôme. Ce dernier ayant décidé de plier bagage pour retourner en France confirmant nos écrits de la semaine dernière à l’effet que les deux hommes ne pouvaient travailler ensemble. Désormais, Akbar Patel aura à préparer son groupe en vue de la rencontre de dimanche prochain face au Mozambique pour le compte des préliminaires de la Coupe du monde 2022.

Week-End avait vu juste en se posant des questions sur cette décision de la Mauritius Football Association (MFA) de faire confiance à ce binôme à la philosophie opposée. Quand on sait d’abord que Francisco Filho aime bien miser sur ceux évoluant à l’étranger, tandis que Patel aime lui faire confiance à ceux évoluant à domicile, il ne fallait surtout pas s’attendre à une collaboration facile entre les deux hommes. Comment allaient-ils pouvoir ainsi combiner et rendre cette sélection performante ?

Ce qui avait aussi surpris, c’est la décision de la MFA de faire à nouveau appel à l’ex adjoint de Sir Alex Ferguson, faute d’un parcours qui plaidait en sa faveur pour le peu de temps qu’il a passé à Maurice. Sans manquer de respect à son CV, Francisco Filho n’a pas laissé une empreinte indélébile sur le jeu de la sélection nationale depuis sa prise de fonction. Pourquoi alors avoir pris cette décision de l’associer à Akbar Patel quand nous savions tous que ce mariage, tant désiré par certains à la MFA, était déjà voué à l’échec dès le départ ?

Comment « Le Professeur Filho » aurait-il pu aussi exercer sachant qu’il n’avait pas de permis de travail et qu’il ne figurait pas dans les bons papiers du ministère de la Jeunesse et des Sports ? Ce qui est certain, c’est que le Club M n’avait vraiment pas besoin de cela à l’approche d’un rendez-vous important. Sans compter qu’Akbar Patel avait lui même annoncé sa retraite, à la fin de la finale perdue face à La Réunion, aux 10es Jeux des Iles de l’Océan Indien pour ensuite revenir sur sa décision. Bonne décision ou pas, seul l’avenir nous le dira. En revanche, depuis sa prise de fonction en novembre dernier, Akbar Patel n’a pas dérogé à sa philosophie et les résultats du Club M se sont améliorés. Chose que nous ne pouvons le lui enlever.

Ce qui est aussi sûr, c’est qu’en l’espace de quelques jours seulement, la MFA a prouvé, une fois encore, qu’elle était loin de pouvoir prendre les bonnes décisions, alors que le temps presse. Car n’oublions pas que Maurice prépare la manche aller des préliminaires de la Coupe du monde 2022. Une rencontre qui l’amènera à affronter le Mozambique, le 2 septembre à 18 heures au stade Anjalay, avant le match retour programmé huit jours plus tard. La doublette devait préparer le match contre Sao-Tomé-Et-Principe. Cette rencontre (également sur deux manches) s’inscrit dans la phase qualificative de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021.

Espérons maintenant qu’Akbar Patel et ses sélectionnés saurons retourner la situation en leur faveur. Car le football, tel qu’il est présenté par la MFA, depuis un très long moment, ressemble beaucoup plus à un feuilleton de télénovela avec ses drames et ses tragédies qui n’est surtout pas loin de prendre fin.