Le Club M, médaillé d’argent aux derniers des Jeux des îles de l’océan Indien (1er-9 août) est actuellement dans l’incertitude avec beaucoup de joueurs blessés. Semaine charnière pour le sélectionneur national, Alain Happe, qui compte apporter des ajustements à son groupe, lui qui sera fixé sur le sort de certains cadres. Quoi qu’il en soit, les expatriés Jonathan et Kevin Bru ne feront pas partie de la délégation qui se rendra en terre réunionnaise.
Alain Happe fait face à un sérieux problème car nombreux sont les sélectionnés à être actuellement dans un état alarmant. Le capitaine Yash Veeranah, touché au tendon d’Achille, demeure incertain, alors que le buteur Gurty Calembé, qui s’est blessé aux ligaments croisés et qui ne joue plus depuis plus de deux mois, pourrait quant à lui dire adieu aux JIOI.
« Je ne veux pas le condamner, mais nous ne prendrons pas de risques inconsidérés. De toute façon, je n’ai pas encore pris de décision. J’attends l’avis médical pour être fixé. Il est passé tout près d’une opération », explique le technicien français, qui ne souhaite pas reproduire les mêmes erreurs que par le passé.
« À la Cosafa Cup, nous avions fait l’erreur de prendre Marco Dorza, qui a joué sur une jambe. Heureusement qu’il est rétabli maintenant et qu’il est en excellente forme pour défendre les couleurs nationales. En Afrique du Sud, lors du match aller du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), Ludovic Lafoudre était présent, lui qui était touché aux adducteurs, mais n’a pu jouer. Résultat, il est out pour six mois. Nous avons tiré des leçons de nos erreurs. Quant à Denis Dookee, à notre arrivée à Maurice (avec Didier Six), il avait hérité du brassard de capitaine et était amené à être la pierre angulaire de la défense et un leader dans les vestiaires. Mais il n’a plus joué avec son club depuis trois mois et je ne connais pas la raison. J’ai comme l’impression qu’à Maurice, et c’est un peu comme ça en Afrique, la santé des joueurs est presque secondaire. Il y a un gros progrès à faire à ce niveau », fait ressortir Alain Happe.
Ce dernier soutient : « Je vais serrer les dents en espérant que mes protégés me reviennent sains et saufs après la finale de la MFA Cup (aujourd’hui opposant Pamplemousses à Petite-Rivière-Noire). À partir de là, nous serons en regroupement toute la semaine afin d’effectuer les derniers ajustements ».
L’ancien adjoint de Didier Six confirme que les frères Bru ne participeront pas aux JIOI. « Ils ont envie d’y être mais ils ont leurs contraintes professionnelles, ce que je peux tout à fait comprendre. Il faudra faire avec les moyens du bord pour être le plus compétitif possible. Nous savons que ce ne sera pas une mince affaire mais mon devoir préparer l’équipe au mieux pour ce grand rendez-vous ».
Dernière ligne droite pour le Club M, qui affrontera ce vendredi une sélection des expatriés évoluant dans la Barclays Mauritius Premier League (BMPL). Le match est programmé pour 18h sur la pelouse synthétique de la Sepp Blatter Football House à Trianon. La dernière fois que les deux équipes s’étaient rencontrées, c’était le 8 mars dernier et le match avait pris fin sur un score de parité (0-0) au stade Anjalay. Une « der » avant de rentrer dans le vif du sujet.